Magazine Bd

Les Voleurs de Carthage (T2) Nuit de Baal-moloch

Publié le 13 octobre 2014 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Chronique : « Les Voleurs de Carthage T2″ : la chute de Carthage assiégée par les Légions Romaines va précipiter le destin d’une association de voleurs aussi hétéroclite qu’intrépide.

Scénario : Appollo, Dessin : Hervé Tanquerelle, Couleurs : Isabelle Merlet

Public conseillé : Adultes,

Style : Historique, Epique
Paru aux éditions Dargaud, le 10 octobre 2014, 54 pages couleurs, 13.99 euros
Share

L’Histoire

Alors que la troisième guerre punique qui oppose Carthage à Rome approche de son dénouement final, une association de malfaiteurs formée au gré de rencontres improbables projette de voler le trésor de Carthage.
La belle Tara se voit ainsi accompagnée par Antigone, un prêtre difforme, Melqart un noble carthaginois et deux mercenaires (ou clochards) aussi cabochards que mal assortis : Horadamus le gaulois blond et pâlot au grand nez et Berkan le numide au teint mat et aux cheveux crépus.
Ces cinq-là vont-ils échapper à la mort et à la destruction et trouver la richesse et la liberté au bout de leur projet insensé ?

commandez
Les Voleurs de Carthage (T2) Nuit de Baal-moloch
bouton_amazon

Voleurs_carthage_T2_couv
Voleurs_carthage_T2_page03
Voleurs_carthage_T2_page06
Voleurs_carthage_T2_page08
Voleurs_carthage_T2_page10
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Le Scénario

Appollo ne nous ménage pas ! Dans une atmosphère de fin du monde, son scénario gagne en intensité et en rapidité, et nous entraine dans le tourbillon de la chute de Carthage.
Plusieurs éléments en font la réussite :
la cruauté et la violence n’ont plus de limites que ce soient les Carthaginois et leurs cérémonies religieuses sanguinaires où les Romains et leurs destructions sans limites.
Les corps de déchainent : des corps en transe, des corps brisés ou violés, rien ne nous est épargné !
– Alors que le feu, le fer et le sang emportent toute la ville, le suspense monte à son comble autour de la quête bien risquée de nos cinq héros.
Une conquête, du sang, du sexe et de l’or, tous les ingrédients du péplum moderne comme les séries TV «Rome» ou «Spartacus» sont réunis !
Un seul regret : l’humour bien présent dans le premier album a presque disparu. Dû aux temps de guerre ?

Le Dessin

Du talent et de l’audace.
Tanquerelle, ne s’interdit rien et nous met tout de suite dans l’ambiance dès la couverture : tandis que Baal-Moloch crache du feu et des fumées menaçantes, on voit la peur et la fureur dans les yeux de nos trois héros. Mais on voit aussi au second plan, un personnage secondaire qui s’agite dans une danse hystérique en présentant ostensiblement un pénis assez démesuré. Même en second plan, c’est plutôt osé pour une couverture. On a compris, nos deux auteurs n’ont peur de rien et veulent nous en mettre plein la vue.
Le cadrage de Tanquerelle est bien travaillé : des cases resserrées pour laisser la place à l’action, des gros plans sur les courbes voluptueuses de Tara et son envie de vivre, des vues aériennes des scènes de combat, des grandes pages consacrées aux scènes grandioses avec une mention spéciale pour la cérémonie sanglante de Baal-Moloch…
Et une autre mention pour les couleurs d’Isabelle Merlet qui allument le brasier dans cette nuit funeste pour Carthage.

Pour résumer

Une ville antique assiégée, du feu, du fer et du sang, des corps qui s’enlacent ou qui se déchirent ! Non, vous n’assistez pas au dernier péplum diffusé à la télévision, vous lisez une bande dessinée au scénario bien trempé où les dessins mêlent le talent à l’audace.
Carthage est sur le point de tomber, est-il encore possible d’en réchapper ?

commandez
Les Voleurs de Carthage (T2) Nuit de Baal-moloch
bouton_amazon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines