Magazine

InfoWorld publie les Bossie Awards 2014

Publié le 02 octobre 2014 par Edeation @edeation

InfoWorld vient de publier la crème des projets open source, j’ai nommé les Bossie Awards 2014 (c’est-à-dire les Best Open Source Softwares). Au menu, pas moins de 130 projets open source, classés dans 6 catégories : applications, application development tools, data center and cloud software, desktop and mobile software, networking and security software, et big data tools. Impossible de faire un résumé, mais on y retrouve évidemment du beau monde. Le nombre et la qualité des projets confirme un peu plus la tendance de la baisse des coûts pour les projets d’envergure. Bien sûr, les projets open source recensés par Infoworld ne sont pas gratuits (certains sont mêmes assez chers), mais on reste globalement assez loin des contrats mirobolants portés par les grosses firmes. Sans oublier que la logique de maintenance est différente : les mises à jour fréquentes représentent un coût souvent difficile à chiffrer en raison des diverses logiques de dépendance à l’environnement, mais un coût bien réel. Enfin, ajoutons que la gratuité du code trouve une contrepartie dans les services (techniques, commerciaux) payants associés (abonnements et autres droits d’utilisation onéreux). Ce sont là des évidences qui sont toujours bonnes à rappeler. Cette semaine, je vous donne un bref aperçu de la catégorie applications.

Dans cette catégorie, on retrouve – pardon pour les sigles barbares – les CMS, les ERP, les CRM et quatre projets plus singuliers.

Dans les CMS (Content Management Systems), on trouve d’abord les incontournables WordPress et Magento (qu’on ne présente plus). Vient ensuite Ghost, qui a récemment fait beaucoup parlé de lui (comme alternative à WordPress réellement dédiée au blogging et seulement au blogging). Enfin on trouve Alfresco, qui est plutôt un ECM (Enterprise Content Management), qui permet à l’utilisateur de partager des fichiers simplement en les déplaçant sur le disque dédié (en se comportant ainsi comme un disque virtuel).

Viennent ensuite les ERP (Enterprise Resource Planning) et les CRM (Customer Relationship Management). Dans les premiers on trouve des projets comme ERPNext, xTuple ou Odoo, dans les seconds le fameux SugarCRM, ainsi que deux de ses branches : SuiteCRM (fork 6.5.x) et Vtiger (fork 1.0). À noter le projet Opentaps, qui réunit ERP et CRM en une seule solution. Je n’insiste pas trop sur ces sous-catégories plutôt rébarbatives.

Enfin on trouve trois projets plus originaux. Le premier, OrangeHRM, est un HRMS (Human Resource Management System), dédié aux petites et moyennes entreprises. Il permet de gérer les multiples dimensions du personnel d’une entreprise : gestion de l’information des employés, de leurs absences, de leur recrutement, de l’évaluation de leurs performances, etc. Dans le même esprit, on trouve TimeTrex, une solution qui permet d’organiser et de contrôler le temps de travail des employés. Le troisième, Bonita, est un BPM (Business Process Management), qui permet de créer des flux de données complexes (des workflows dans le jargon) et des feuilles de calcul, un peu à la manière d’Excel ou d’Apple Automator. Le quatrième, Drools, est un BRMS (Business Rules Management System) qui permet de gérer les règles métier d’une entreprise.

Ce qui est intéressant, c’est de regarder les technologies sous-jacentes. On se rend compte que la majorité des projets sont développés sur une structure LAMP de facture très standard : Magento, WordPress, SugarCRM et ses forks SuiteCRM et Vtiger, Drools, TimeTrex et OrangeHRM (basé sur Symfony). Mais derrière le classique, Java arrive très honorablement en deuxième position, avec les projets Openbravo, Alfresco, Bonita, Opentaps, ce qui confirme le bel avenir qui semble promis à cette « vieille » technologie. Python pointe également le bout de son nez, avec ERPNext et Odoo. Enfin, on trouve le projet xTuple, qui est un client web construit sur le framework Enyo, écrit en JavaScript.

Retrouvez la liste des projets primés sur Infoworld : les Bossie Awards 2014 d’InfoWorld.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edeation 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte