Magazine Sport

Une victoire mais des dégâts pour le PSG

Publié le 17 octobre 2014 par Ptimek

Vainqueur sans trop trembler du RC Lens ce vendredi en ouverture de la 10e journée de Ligue 1 (1-3), le PSG a renoué avec la victoire au meilleur moment, à quelques jours d’un duel face à Nicosie en Ligue des champions. Mais il a perdu Edinson Cavani, expulsé, ainsi que Blaise Matuidi, sorti prématurément sur blessure.

Paris s’en contentera. Ce vendredi soir au Stade de France, en ouverture de la 10e journée de Ligue 1, les joueurs de Laurent Blanc ont pris la mesure du RC Lens au terme d’une rencontre hachée, marquée par de nombreuses décisions arbitrales discutables (1-3). Avec, en l’espace de moins de 10 minutes, trois expulsions décidées par Nicolas Rainville et qui ne manqueront d’alimenter les débats durant quelques jours.

Sur un point de vue purement sportif, Paris a livré une rencontre solide, misant sur l’expérience pour se sortir du piège lensois. Sans Zlatan Ibrahimovic ni Thiago Silva, les Franciliens ont d’abord mis du temps avant de trouver leur rythme de croisière. Ce qui a logiquement permis aux Sang et Or, bien entrés dans cette partie, de prendre les devants très rapidement grâce à Coulibaly, d’une frappe du droit déviée par Thiago Motta.

Au pied du mur et piqué au vif, le PSG n’a pas tardé à se ressaisir, montrant au gré des minutes plus d’envie dans ses duels. Une ambition récompensée avec les buts de Cabaye et Maxwell, symboles d’un club de la capitale devenu bien plus conquérant.

Des décisions arbitrales pour le moins discutables

Si pendant une heure les débats sont plutôt apparus vifs mais corrects, des décisions arbitrales ont par la suite créé de nombreuses tensions auprès des acteurs de la rencontre. Avec, en chef de file, Nicolas Rainville, qui a quelque peu gâché la fête en sortant trois cartons rouges pour le moins évitables. Jean-Philippe Gbamin et Jérôme Lemoigne coté lensois, Edinson Cavani pour Paris, ont fait les frais d’un arbitrage étonnant ce vendredi au Stade de France. Ce même Uruguayen qui, juste avant d’être renvoyé aux vestiaires, avait scellé le sort de ce match en inscrivant le but du KO sur penalty.

Grâce à ce succès obtenu dans la discorde, le PSG remonte sur la 2e place au général et revient à quatre longueurs de l’OM qui reçoit Toulouse dimanche. Pour Lens, en revanche, la situation se complique sérieusement avec une dangereuse 18e place…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine