Magazine Société

Place vendôme : franchement gonfle !

Publié le 18 octobre 2014 par Fabianus
PLACE VENDÔME : FRANCHEMENT GONFLE !
Installée depuis 3 jours place Vendôme (vent de femmes à l’occasion) pour annoncer la FIAC (Foire International d’Art Contemporain), la sculpture gonflableTree (l’arbre) de Paul Mc Carthy a été saccagée cette nuit. 
L'œuvre d'art contemporain, comptant pour rien,  avait suscité la polémique ; certains disant : Paul est mi-con (doux euphémisme), d’autres houspillant : c’est un scandale ! (une indignation qui a toujours bien Marchais), oui, cette statue de 24 m porte le statut d’un sex-toy… Disons-le, après analyse olé (anal isolé ?) que c’est carrément un plug anal ! Et vert ! Non pas ver même si Mc Carthy, lascar, hisse !

Des individus ont sectionné les câbles qui maintiennent la sculpture en place, confie un inspecteur de la brigade des morses en décodant son style télégraphique (dont il cherchait à ôter l’aigre âme). Ils ont profité d'un moment d'inattention de l'agent de sécurité. L'œuvre gonflable s'est affaissée et l’Etat fait ses _.__..__. Attendez je traduis _.._._ comptes : il faudra regonfler !
Qui a commandité l’acte ? De dignes fonctionnaires du PLU (Plan Local de l’Urbanisme) y ayant vu un affront à l’harmonie des édifices parisiens et une souillure de l’esthétisme architectural ?
Est-ce le Gan, noble compagnie d’Assurance, qui couvre les potentiels dégâts qui affecteraient certains bâtiments de la place aux bijoux ? Car le bruit a circulé que la structure serait gonflé au gaz !
Est-ce Air Liquide (AL) qui a perdu le marché en n’ayant pas su convaincre de la puissance de ses bouteilles à oxygène ?
Un responsable de la Monnaie de Paris (et non pas Poney de Marie) - qui organise l’exposition Paul McCarthy dans le cadre de laquelle a été érigée l’horreur verte - a précisé à l'AFP que les inconnus avaient débranché l'alimentation électrique de la soufflerie qui gonfle la structure, puis défait les sangles lorsque l'agent de sécurité est allé la rebrancher. Ils auraient crié : Sus à l’horreur soit disant « étant d’art » : sangles hantées, levez !
Selon des témoins certains étaient barbus mais ne tirons pas de conclusions hâtives !
L'adjoint à la mairie de Paris chargé à la culture Bruno Joli-Art est à câbler, heu accablé ! Il a condamné fermement cette dégradation du Tree :

-   Ce n’est pas un objet de décadence, alors pourquoi dégâts denses ? C’est un sapin qui a été commandé par le Ministre du Budget pas par Fillon ! Mais que contre les mentalités connes y faire ? Les gens y voient un plug anal alors que it’s not true, it’s tree ! Cette agression restera dans les annales, je ne suis pas près d’oublier ce fait si étonnant (ce fessier tonnant ?). C’est un attentat contre l’art tree tendance, haine ! (l’arthrite en dents saine ?) ! C’est la couleur verte qu’ils n’ont pas apprécié ! Je n’y peux rien, Paul a été sponsorisé par Géant Vert et Cétélem ! On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas non plus ses sponsors ! Si, enfin, non…
En attendant l'artiste ne souhaite pas que les dégâts soient réparés ni que l'œuvre soit à nouveau dressée.
-   Finalement, elle est mieux à joncher le sol, admet Paul Mc Carthy, on dirait un gros chewing-gum genre « Rabbi Jacob » !  
Station allongée plutôt que dressée ! Dégonflée comme un cycliste privé longtemps de créative, l’œuvre s’affale de tout son long ! Il suffirait de la rouler en bâton (Mc Carthy stick) et loin sera l’idée initiale : en terme de cible il fallait Carthy fît ciel !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine