Magazine Insolite

Unplugged

Publié le 18 octobre 2014 par Didier Vincent

Dialectique de la honte

Unplugged

Que n'a-t-on démonté la Tour Eiffel, symbole phallique, taggué tous ces nus indécents du Louvre, détruit ces statues antiques, quéquettes à l'air ?

L'arbre de la place Vendôme a été saccagé cette nuit au nom de la bienséance ? De quel droit ? Quel est ce pays réactionnaire qui encense les palabres nauséabondes de Zemmour et qui ne cesse de se gausser devant une œuvre d'art qui ne plaît pas.

Cette installation ne choquait que ceux qui voulaient l'être comme les spectateurs de Manet criaient au scandale devant Olympia. La connerie égale l'ignorance, égale le mépris de la culture.

Quelle est cette époque où les étriqués de l'esprit font rire tout le monde ? Cette époque d'intolérance où on veut tout ravaler à de fausses évidences, tout encercler dans un enclos folklorique de croyances totalitaires ?

Cette installation est une commande de la FIAC réalisée par un artiste provocateur, Paul Mc Carthy. C'est de l'art contemporain. Contemporain dans le sens où cela attire le regard, questionne le jugement, ne laisse pas indifférent, dépasse le "j'aime, j'aime pas". Comme tel, sa destruction est un acte aussi barbare que la démolition des statues de Bouddha de Bâmiyân par les Talibans ou la destruction des Mausolées de Tombouctou par les islamistes.

Vandals deflate Paris 'sex-toy' sculpture after outrage http://t.co/1HJmxsDdJ3 pic.twitter.com/xZyTXmZxAm

— FRANCE 24 (@FRANCE24) 18 Octobre 2014

Les vandales de la place Vendôme devraient être aisément identifiés grâce au témoignage des Veilleurs qui ont dû tout voir. Merci à eux.

— Maitre Eolas ن (@Maitre_Eolas) 18 Octobre 2014

C'est une atteinte insupportable à la liberté de création. Sans parler de l'agression physique d'un artiste. Soutien à Paul #McCarthy (2/2)

— Fleur Pellerin (@fleurpellerin) 18 Octobre 2014

(auto-modération)

Je viens de lire à droite à gauche, que le 13 place Vendôme (Ministère de la Justice) est l'endroit où les veilleurs de la manif pour tous se rassemblent tous les soirs. Ils ont donc pris pour un camouflet ce "plug anal" placé sous leur nez.

La théorie complotiste consiste donc à dire que la FIAC a délibérément cherché la provocation sulfureuse et que donc la destruction de l'œuvre est un des moments de l'installation.

Je ne suis pas du tout du côté des sentinelles. Aurais-je été instrumentalisé ? Ça me troue...le cul !

(fin de l'auto-modération)

Ils sont tjrs là pacifiques & déterminés @Sentinelles_fr 1 jour leurs statues en bronze rendront hommage à ce combat pic.twitter.com/ngtiXE5dP4

— BRUNOVK ن (@BRUNOV2V) 17 Octobre 2014

Les sentinelles ont reçu un hommage monumental. Un truc infect qui reflète la façon dont le pouvoir veut traiter les plus fragiles. #Vendome

— Tنgdنal Derville (@TDerville) 17 Octobre 2014

S'ils croient que leur sextoy va faire fuir les #Sentinelles, ils se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'au plug ! pic.twitter.com/5FyZGFD7mY

— GNOME_POTACHIQUE ن (@MPTOnlacherien) 17 Octobre 2014

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine