Magazine Poésie

A ton retour, je vais te donner une vraie fête

Par Vertuchou

"A ton retour, je vais te donner une vraie fête de l’amour littéraire - ce qui veut dire baiser et parler et parler et encore baiser - et une bouteille d’Anjou entretemps, ou un vermouth-cassis. Anaïs, je vais littéralement t’écarteler. Que Dieu me pardonne si jamais cette lettre est ouverte par erreur. Je n’y peux rien. Je t’aime. Je te veux. Tu es mon pain et mon vin, tu fais fonctionner cette foutue machine, pour ainsi dire. Être sur toi est une chose, mais me rapprocher de toi en est une autre. Je me sens proche de toi, je ne forme qu’un avec toi, tu es à moi, que cela soit admis ou pas. Chaque jour d’attente est pour moi une torture. Je les compte lentement, douloureusement. …"

- Lettre d'Henry Miller à Anaïs Nin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine