Magazine Coaching sportif

7 facteurs qui vous font trop manger

Publié le 21 octobre 2014 par Miseenforme
Image

Quel est le problème de 80% de mes clients qui viennent me voir? 

  • Ils ont un trouble de glandes? NON!!
  • Ils ne savent pas qu'il faut manger des fruits et légumes pour être en santé? NON!!
  • Ils ne comprennent pas l'effet de l'activité physique sur leur corps? NON!!
  • Ils oublient de prendre leurs vitamines? NON!!
  • Ils mangent des chips de façon régulière? NON!!

C'est la quantité de bouffe qu'ils ingèrent qui est anormale pour leur poids, leur sexe, leur âge et leur niveau d'activité physique. Environ 80% d'entre eux ont une alimentation d'au moins 8/10 sur le plan qualitatif. C'est assez révélateur: quelque chose les pousse à ne pas faire ce qu'ils veulent et ILS MANGENT TROP. C'est pourquoi je vous explique aujourd'hui quelles sont ces raisons possible, pour que vous soyez en mesure d'en être conscient et de pouvoir bien les affronter.

7 RAISONS POUR LESQUELLES VOUS MANGEZ TROP

  1. LA DÉSHYDRATATION. Le fait d'être en dette d'eau amène beaucoup de troubles: mauvaise élimination des déchets, difficulté à bien tempérer votre corps, mauvaise digestion, maux de tête, FATIGUE CHRONIQUE...etc. Environ 50% de la population est déshydratée et la raison est simple: tous les agents toxiques que vous mettez sur ou dans votre corps doivent être tamponnés et dilués. L'eau sert à cela. Par la suite, elle ne sera pas en assez grande quantité pour aider aux millions de réactions chimiques qui surviennent chaque secondes dans votre corps. Mais surtout, le manque d'eau a un côté très pervers: il donne FAIM!! EN fait, les signaux de satiété et la soif sont très similaires, alors plusieurs personnes vont manger au lieu de bien s'hydrater. Qu'Est-ce qui déshydrate: l'alcool, le café, les boissons très sucrées et le pop corn de cinéma.
  2. LA GLYCÉMIE DÉBALANCÉE. Lorsque votre sucre sanguin chute, votre corps vous dit qu'il a faim car il n'a que 2 façons d'avoir de l'énergie: dormir et manger. Qu'Est-ce qui agit de façon problématique sur la glycémie? Le café, l'alcool, le sucre, les féculents et le jeûne. Plus vous faites souvent ces actions, plus votre corps vous dira qu'il a faim et plus vous mangerez des aliments qui vous feront augmenter le sucre sanguin. Ça s'appelle l'effet yoyo. En plus, ça vous fera prendre du gras à l'abdomen, où c'est le plus dommageable pour la santé. Mangez plus de protéines et vous serez en mesure de mieux contrôler ça.
  3. LE STRESS. C'est tellement incidieux, imperceptible, mais tellement dévastateur. Ça joue sur la glycémie, le sommeil (donc la leptine et la ghréline), la digestion, l'humeur et bien sûr la récupération. Tous des facteurs qui vous poussent à manger davantage, plus de sucre pour garder l'énergie à flot et à boire plus de café. Bref, plus vous en avez, plus votre corps se retourne contre vous pour vous forcer à manger davantage, car vraisemblablement, la deuxième option de dormir est moins facile et adéquate dans une société de consommation.
  4. LES PAIRS. Plus les gens autour de vous négligent leur bonne alimentation, plus vous serez enclin à les copier et à faire comme eux, manger plein de féculents, de boissons gazeuses, aller dans les restos 3-4 fois par semaine et à ne pas vous poser de question sur votre alimentation. Vous saviez que vous êtes grosso modo la somme d'environ les 5 personnes que vous côtoyez le plus durant votre vie courante? Ce qui veut dire que plus vos fréquentations ont des mauvaises hygiènes de vie, plus vous serez enclin à faire de même et à lentement glisser vers l'embonpoint. Faites une petite prise de conscience et évitez de tomber dans le panneau.
  5. L'ENVIRONNEMENT IMMÉDIAT. Plus les restos de malbouffe bordent les rues qui jonchent votre appartement, plus vous aurez envie d'y arrêter manger. Plus les restos rapides sont nombreux sur le chemin du travail, moins vous aurez tendance à vous cusiner de jolies petites salades fraîches lorsque vous manquerez de temps. Bref, même si vous avez une bonne volonté, la tentation sera toujours présente et ça augmentera la difficulté de vouloir bien manger et être en santé.
  6. L'ENNUI. Manger ses éotions est pas mal plus fréquent que vous ne le pensez, et j'en suis moi-même victime. La différence avec moi, c'est que mes ''passes'' sont moins nombreuses, fréquentes et moins grosses. Si je n'étais pas capable de me raisonner, de bouger davantage ou de bien comprendre ce qui me fait manger, je serais probablement en surplus de poids. Les gens seuls le font davantage, car la bouffe vient en fait activer le centre du plaisir et de la récompense dans le cerveau(l'aire tegmentale ventrale et le noyau accumbens), et ça vous fait sécréter l'hormone du plaisir: la DOPAMINE. Quand je n'ai rien à faire, j'aime manger, car ça me fait quelque chose à faire. Si je ne reste pas chez nous, c'est beaucoup plus facile de passer à côté de cette habitude néfaste et en plus ça me fait bouger. Faites de même!!!
  7. LA MAUVAISE PLANIFICATION. Plus vous attendez avant de manger, plus vous pavez le chemin à une hypoglycémie. Moins vous mangez de protéines, moins vos signaux de satiété sont apaisés. Si vous ne vous faites pas de ''lunchs'' pour le travail, plus vous aurez tendance à aller chercher quelque chose à la pate du coin(#5). Plus vous mangez de féculents, plus votre glycémie sera vascillante(#2) et plus votre énergie sera mauvaise. Si vous ne faites pas l'épicerie assez souvent pour acheter des légumes frais, moins vous aurez l'occasion de vous préparer de bonnes salades. Si vous ne prévoyez pas bore 1 tasse d'eau à toutes les heures, plus vous aurez faim souvent.

Partager sur Facebook
Samuel Gauthier
par Samuel Gauthier 21 oct. 2014 - 04:15  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miseenforme 17174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog