Magazine Voyages

Mon top 10 Ecosse: N°9: Saint Andrews

Publié le 21 octobre 2014 par Romain Delannoy

Sans Saint Andrews, vous n'auriez jamais assisté en direct à la télévision au mariage de William et Kate. C'est dans son université qu'ont roucoulé les deux tourtereaux pour la première fois. Saint Andrews est identifiée comme une ville typiquement écossaise, terrassée par les ruines et sentant bon le chic, toute une ambiance réhaussée par la brise marine.

P7270143
L'Ecosse, version littoral

Pourquoi dans le top 10? Entre green et bleue

Si je me suis rendu à Saint Andrews, ce n'était pas au départ pour visiter la ville même si elle m'a beaucoup charmé et que j'y suis resté plus longtemps que prévu. J'étais à la base ensorecelé par le son des cornemuses que j'entendais au loin dans le stade car comme dans beaucoup d'autres villes d'Ecosse, Saint Andrews organisait ses Highland games. Vous imaginez là une région perdue dans son folklore où le kilt n'a que pour vocation de faire sourire les touristes. Vous vous méprenez car nous étions les deux seuls touristes qui regardions avec fascination les concours de danse écossaise et les lancers de poids (nous n'avons malheureusement pas vu de lancer de poids). Oui, le kilt est porté ici et fièrement même s'il faut savoir que c'est un vêtement des Highlands qu'une bonne partie de l'Ecosse trouvait répugnant jusqu'au XIXe siècle et les habitants de Saint Andrews ne font pas partie des Higlands. Pourtant, les Highland games réunissent les gens comme lors d'un 14 juillet où les concours sportifs s'enchaînent, où vous pourrez manger du hareng et pique niquer en famille.

P7270126

Les cornemuses toutes en coeur

Après avoir assisté aux célébrations, nous sommes revenus sur nos pas, marchant sur une piste de golf bien verte et qui donnait sur la mer. Ici, on peut se balader sur le green sans avoir l'impression de comettre un péché. Car à Saint Andrews comme dans toute l'Ecosse, le golf est un sport national, pas uniquement réservé aux classes riches mais à tout le monde. 

P7270129

Le golf, c'est pour tout le monde

Un peu plus loin, vous atterrirez sur la plage. Vous vous ne baignerez surement pas car il y a un autre coin près du château plus propice pour faire trempette (encore qu'il faut oser braver les températures même en été). Cette plage est sauvage avec sa myriade d'oiseaux d'espèces différentes. Saint Andrews a beau être tournée vers la mer, elle ne deviendra jamais une vulgaire station balnéaire. Promenez vous le long du sable et admirez les plages d'Ecosse bien loin des représentations que vous en avez en Méditerranée par exemple.

P7270141

Observez les oiseaux

Enfin, Saint Andrews, c'est une architecture particulière, bien ordonnée et totalement britannique. Mais les belles façades ne retiennent plus l'attention dès lors que les ruines du château ou de l'ancienne cathédrale se déroulent devant vos yeux. Normalement, vous devez payer un prix d'entrée mais je n'ai absolument rien payer pour la cathédrale. A cet endroit, on essaiera de retrouver les différentes parties de celles-ci. Sachez que le grand achevévêché d'Ecosse au Moyen Age et au delà se tenait ici à Saint Andrews, il ne se déplaça que fort tard vers les autres grandes villes. Il faisait office de résistance dans une Ecosse acquise et contrôlée par le protestantisme. Dans cette église, ce qui frappe, c'est aussi et surtout le cimetière qui entoure les belles pierres, certaines tombes arborant fièrement la croix celtique. C'est fou comme à Saint Andrews les paysages et les couleurs se succèdent.

P7270164

Les ruines de Saint Andrews

Comment y venir?

Saint Andrews est à 1h30 d'Edimbourg par l'A915


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 358 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine