Magazine Focus Emploi

Travaux et abus de personnes fragiles – Que faire ?

Publié le 21 octobre 2014 par Pellu @jopellu

travaux et abus de personnes dépendantes

Lorsque l’on fait réaliser des travaux, qu’ils soient petits (fuite d’eau, serrure cassée, fusible grillé…) ou gros (rénovation d’appartement…), Il n’est parfois pas évident de tout en avoir en tête et de prendre toutes les précautions qui s’imposent avant le début des travaux.  Surtout lorsque le demandeur est fragilisé (personne âgée, handicapée…). Il peut arriver que l’on se retrouve pris au dépourvu qu’on ne puisse que constater les dégâts. Truster dresse les cas les plus fréquents et vous prodigue quelques conseils pour y faire face et limiter la casse.

Truster fait aujourd’hui le point sur une dérive malheureusement bien trop courante : l’abus de personnes dépendantes.

Cas n°6 : Abus de personnes fragiles lors de la réalisation de travaux. Comment réagir ?

Les personnes âgées, seules ou handicapées en ligne de mire

Plusieurs (et de plus en plus) occurrences d’abus de personnes fragiles sont malheureusement constatées, notamment en milieu rural. Certains escrocs profitent de l’isolement de certaines personnes (âgées notamment) pour inventer de fausses urgences ou des réparations nécessaires fictives et pratiquer ainsi des abus. S’en suivent des additions salées face auxquelles les personnes souvent affaiblies se retrouvent perdues, et sans recours. Combien de fois n’avons-nous pas entendu des histoires pauvres dames âgées coincées dehors, faire appel à serrurier peu scrupuleux et payer plusieurs milliers d’euros, subir un dégât des eaux et se voir sermonnées sur la nécessité de travaux bien excessifs, ou tout simplement se voir présenter des devis incompréhensibles pour masquer des travaux superflus et gonfler ainsi l’addition…Bien trop souvent malheureusement.

Le(s) conseil(s) de Truster :

Là encore, pas facile d’agir a posteriori sur un abus. Si le mal est fait, la priorité reste là aussi de limiter les dégâts. Puisque les recours nécessitent certains types d’actions chronophages et parfois fatigantes, se faire accompagner par des tiers reste la situation à privilégier pour combattre l’abus. Les enfants peuvent jouer un rôle important dans ce genre de situation et mener les démarches nécessaires. Soit auprès des mairies, dont la proximité en milieu rural est plus importante et le périmètre d’action plus important. A défaut d’action directe elle saura orienter vers les bons interlocuteurs.

N’hésitez pas aussi à vous faire accompagner par des organismes de services à la personne, qui proposent parfois des services d’assistance administrative, de coordination ou de mise en relation intéressants.

Enfin, certains sites dressent une liste pertinente des recours et de la marche à suivre en cas d’abus de personne vulnérable.

Consultez les autres litiges les plus fréquents dans le dépannage à domicile:

1. Un devis non respecté ou non formalisé

2. Usurpation de titres, de diplômes ou d’identité

3. Des devis farfelus qui vont du simple au quintuple voire plus

4. Des frais de déplacement gratuits qui deviennent payants

5. Des travaux mal finis ou non conformes

6. Abus de personnes fragiles

7. Faillite de la société ou de l’entrepreneur

8. Petit dépannage à domicile d’urgence pour une très grosse facture

Trouver un prestataire de travaux

Share Button
Lorsque l’on fait réaliser des travaux, qu’ils soient petits (fuite d’eau, serrure cassée, fusible grillé…) ou gros (rénovation d’appartement…), Il n’est parfois pas évident de tout en avoir en tête et de prendre toutes les précautions qui s’imposent avant le début des travaux.  Surtout lorsque le demandeur est fragilisé (personne âgée, handicapée…). Il peut arriver que ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pellu 2124 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine