Magazine Politique

L'humain avant le profit. L’Europe vient peut-être d’ouvrir la voie à Monsanto et co. pour cultiver les OGM sur notre continent

Publié le 22 octobre 2014 par Blanchemanche
#OGM #UE
Cher(e) ami(e),
Je viens de signer une pétition demandant aux députés européens de voter une loi solide permettant aux Etats membres d’interdire sereinement les OGM, et je pense que tu aimerais également la signer. Pour signer il te suffit de cliquer sur ce lien:
http://action.sumofus.org/fr/a/non-aux-ogm-en-europe/?sub=mtl
Il n'est pas trop tard pour agir! Peux-tu soutenir cette cause en signant la pétition?
http://action.sumofus.org/fr/a/non-aux-ogm-en-europe/?sub=mtl
Merci!
L'humain avant le profit. L’Europe vient peut-être d’ouvrir la voie à Monsanto et co. pour cultiver les OGM sur notre continent
L’Europe vient peut-être d’ouvrir la voie à Monsanto et co. pour cultiver les OGM sur notre continent, alors que l’opinion publique est majoritairement contre. Mais le Parlement Européen a encore la possibilité d’arrêter cette folie.
Au premier regard, la décision du Conseil ‘Environnement’ de l’Union Européenne parait positive, car elle renforce la possibilité pour les Etats Membres d’interdire les OGM sur leur sol.
Mais cela cache un énorme vide juridique: selon la proposition actuelle, Monsanto et les autres géants de la biotechnologie ont plus de pouvoir pour attaquer en justice les décisions d’interdiction des OGM prises par des gouvernements démocratiquement élus. Au vu de la bataille judiciaire actuellement menée par Bayer et Syngenta contre l’interdiction des produits néonicotinoïdes tueurs d’abeilles, cette menace est réelle.
Les députeés européens Gilles Pargneaux et Frédérique Ries -- respectivivement vice-président et rapporteur de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire au Parlement européen -- ont le pouvoir d'influencer la décision à venir et d'en faire une base vraiment solide sur laquelle les Etats pourraient interdire les OGM. Les députés européens vont étudier cette proposition cet automne. Nous devons leur faire entendre notre voix, pour que Monsanto et Co ne gagnent pas cette bataille.
Dites aux députés européens Gilles Pargneaux et Frédérique Ries que les firmes de biotechnologies ne devraient avoir aucun droit de regard sur les decisions d’interdiction d’OGM de la part des Etats membres.
Partout où sont plantés des OGM résistants aux herbicides, l’augmentation considérable de l’utilisation de pesticides comme le Roundup de Monsanto ont des effets catastrophiques sur l’environnement et la santé. Il est clair que nous devons abandonner l’utilisation de ces produits chimiques dans nos fermes, non pas l’accroître.
Le lobbying intense de l’industrie biotechnologique auprès des institutions européennes a fonctionné. La proposition votée en Juin est présentée par le Conseil de l’Union Européenne comme un compromis. Bien qu’elle renforce le mécanisme d’interdiction des OGM des Etats membres, elle crée aussi un vide juridique qui permet aux entreprises de contester devant la justice cette interdiction.
Les Etats membres ne devraient pas avoir peur d’interdire les OGM sur leur sol. Les gouvernements qui prennent cette décision ont été démocratiquement élus, ce qui n’est pas le cas de Monsanto. Légiférer doit rester une prérogative du peuple, et non des multinationales.
SumOfUs a été crée pour utiliser le pouvoir des individus contre les abus des entreprises. Cette proposition est actuellement débattue au Parlement européen -- et ce jusqu’au 6 novembre -- il n’est donc pas trop tard pour empêcher Monsanto de décider à notre place. Joignez-vous aux milliers de citoyens demandant de combler ce vide juridique.
Dites aux députés européens Gilles Pargneaux et Frédérique Ries de retirer de la proposition le droit de regard donné aux firmes de biotechnologie et de permettre ainsi aux Etats membres d’interdire sereinement les OGM.

************
Plus d’information: OGM : les ministres donnent à Monsanto et compagnie le pouvoir de co-décider, Les Amis de la Terre, 12 Juin 2014. Civil society calls on parliament for real rights to ban GM crops, Friends of the Earth Europe, 1 September 2014
L’Europe vient peut-être d’ouvrir la voie à Monsanto et co. pour cultiver les OGM sur notre continent, alors que l’opinion publique est majoritairement contre. Mais le Parlement Européen a encore la possibilité d’arrêter ça....
SIGNEZ pour que le Parlement arrête cette folie! PARTAGEZ!

Aux députés européens.

Pétition:
Vice-président Gilles Pargneaux, rapporteur Frédérique Ries, chers députés européens: retirez de la proposition le droit de regard octroyé aux firmes de biotechnologies et votez une loi solide permettant aux Etats membres d’interdire sereinement les OGM"

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines