Magazine Société

Allez déballe ! cas nie !!

Publié le 23 octobre 2014 par Fabianus
ALLEZ DÉBALLE ! CAS NIE !!
Patrick Balkany est Maire de Levallois depuis que ses administrés le rappellent en dépit des casseroles qu’il traîne depuis des lustres, les premières pour nous chauffer les oreilles et les seconds pour nous éclairer sur ses forfaitures !
L’homme est aussi député des Hauts de Seine et porte des bas de scène à l’effigie de Sarkozy qu’il vénère ! Comme son nain mentor (et menteur) dont les mensonges s’étalent au net (par tant de sous liés)  Patrick a souvent rendez-vous avec les juges !
Tiens, pas plus tard qu’avant hier il a été mis en examen, embêté, est-ce…con ! La justice était soucieuse, sous cieux légaux,  de savoir pourquoi il leva loi, ou la détourna ! Oui, on le soupçonne de corruption passive et blanchiment de fraude fiscale, dans une enquête de vaux (car le val l’oit  et les vaux l’oient) visant aussi sa moitié, très anti-hère, par des pi selon son cercle rapproché. Et le juge de lancer : « Avoue, avoue.. ! » l’écho rompu à la routine !
Arrivé en début d'après-midi (vers 14 h selon sa Rolex) au pôle financier du TGI de Paris, l'élu en est ressorti peu après 18h en annonçant aux journalistes sa mise en examen. «J'ai simplement expliqué aux magistrats que je n'avais strictement rien à voir avec les faits qu'ils me reprochaient», a poursuivi Patrick Balkany avec son avocat as et coté !  Oui simple, licite est Balkany ! On dirait du Sarkozy à la sauce Cahuzac ! 
Les juges financiers Renaud van Ruymbeke et Patricia sont sur le coup depuis un petit moment.
Selon des informations de M6 un industriel, George Forrest (le vrai s’en va), avait affirmé devant les juges, en septembre, qu'il avait versé en 2009, sur le compte d'une société à Singapour, une commission de 5 millions de dollars à Patrick Balkany, son ami bis qui fait toujours hâlé,  pour son aide dans une transaction en Namibie.  Bref, en ami bien ! Les enquêteurs se demandent si cette somme ne se serait pas transformée en amibien, minuscule parasite caché par Asie, terre d’évasion fiscale ! Ah, quand les commissions commises sillonnent en de doux méandres ! 
Selon une source proche du dossier, Jean-Pierre Aubry (aucune parenté avec Martine, enfin j’espère…) l’homme de confiance des Balkany, est soupçonné d'être l'ayant-droit économique de la société à Singapour, dont les juges soupçonnent Balkany d'être l'ultime bénéficiaire ! Le dernier maillon, pas faible !
 «Je n'ai pas de société, je n'ai pas de compte à Singapour», a martelé Patrick Balkany mardi après sa mise en examen. Je ne connaissais même pas le nom de ce pays avant qu’on ne m’en parlât ! Il a qualifié les assertions de Forrest de «fariboles» et d'«affabulations», d’un homme qui ne boit en bal qu’anis à 50 degrés ou de force !
Oui Forrest fait safari-ball en tirant sur sa pauvre carcasse sonnée privée de remparts. Oui la spécialité de Forrest c’est d’affabuler au sein de sa petite maison Sédaf : abus laid !
Mais les juges enquêtent aussi sur les véritables propriétaires de deux villas où résident fréquemment les Balkany ! Là encore le vil à vaux l’eau évolue délavant la vertu. De nouvelles dissimulations au fisc sont à craindre. Une habitation se trouve à Saint Martin aux Antilles (ose antillaise de l’avouer), l’autre à Marrakech d’où ne démarre aucun (doux nœud des Marocains ?) soupçon de non propriété !    Enfin, gardant le meilleur pour la fin, il semblerait selon Tracfin (cellule anti blanchiment  qui feint le trac et relève du ministère qui détecte les cache-flots des Fines anses) que les époux Balkany, si habiles dans leurs déclarations orales sont de piètre rédacteurs de leur déclaration d’impôt. Touchés eux aussi par la Thévenoudite aiguë ?
Cette paire se vêt de richesses et percevait, en 2012, environ 143 000 euros par an (retraite de Madame, rente viagère que la mégère gère, indemnité d’élue de là, revenus de député-maire pour Monsieur, revenus de six caves qui en font des tonnes, oh !). Soit 12 000 euros par mois. Pourtant, les deux magiciens d’OZeille parviennent  à déclarer des dépenses de personnel supérieures : 127 000 euros pour les employés à domicile à cirer (do mi si la si ré ♫) de monsieur, 68 733 euros pour madame. Soit un total de 195 733 euros, largement plus que les revenus des Balkany ! Oui, 37 % de plus !
Ah, il n’y a pas qu’à la Sécurité Sociale qu’on trouve des trous dans les finances.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine