Magazine Insolite

Un article Fumeux

Publié le 25 octobre 2014 par Sandpol
Une histoire du Tabac :  cigarette-cigare.jpg
Le 10 novembre 1555, plus de 600 colons français sous le commandement de l’amiral Nicolas Durant de Villegagnon débarquent au Brésil et fondent une colonie. Douze ans plus tard les portugais rasent ce qu’il en reste et bâtissent ce qui deviendra Rio de Janeiro. Présent parmi les colons français débarqués en 1555, le prêtre André Thevet, va rentrer en France avec une plante inconnue sous nos latitudes : Le tabac. cigarette-plant.jpg Le Tabac est connu des indiens d’Amérique depuis près de 3 000 ans,  qui le fume sous forme de feuilles roulées ou bien encore dans des pipes. Une plante réputée pour ses vertus médicinales, presque sacrée qui sert dans certains rituels pour communiquer avec les esprits. Christophe Colomb l’a découvert sur l'île de Cuba en 1492 ramenant des plants à la cour d’Espagne, mais le tabac ne sert alors que de plante ornementale. Le médecin du roi d’Espagne Philippe II va  convaincre son souverain des bienfaits du tabac et la consommation va ainsi se populariser. C’est par l’intermédiaire de l’ambassadeur du Portugal de l’époque, Jean Nicot, que la consommation va se propager en France. En 1560, Il envoie  à la reine Catherine de Médicis du tabac en poudre destiné à soigner les terribles maux de tête dont souffre son fils. Le traitement semble efficace et l’on attribue le nom de Nicot à cette poudre (Nicotiana Tabacum). L’usage du tabac simplement fumé dans une pipe pour le plaisir se répand. La cigarette, elle ne sera inventée qu’en 1843. cigarettes1.jpg La cigarette connaît dés son apparition une croissance fulgurante, de 17 millions d’exemplaires produits en 1870, elle passe à cigarette2.jpg plus de 10 milliards au début des années 1920 pour culminer à 100 milliards en 1990 et diminuer ensuite sous l’effet de la loi Evin en 1992 notamment. le tabac a toujours été une vache à lait pour les gouvernants. Dés 1629, Richelieu taxe les importations de tabac. On décide donc rapidement de la cultiver sur place. Sous Louis XIV, La compagnie des Indes obtient le monopole de la fabrication et de la vente. L’interdiction de le cultiver en France devient la règle jusqu'à la révolution française. Le monopole d’état est aboli par l’assemblée en 1791 mais rétabli par Napoléon quelques années plus tard jusqu'à la privatisation partielle de la SEITA (Ste d'exploitation industrielle des tabacs et allumettes)en 1995 et le désengagement progressif de l'état. Il existait en France au milieu du XXè siècle, plus de 100 000 producteurs de tabac, ils sont moins de 5000 aujourd’hui. Avec la connaissance des effets nocifs du tabac qui date tout de même du début des années 50, la hausse considérable des prix, les campagnes d’incitation à l’arrêt de la consommation, cigarette4.jpg l’interdiction de fumer dans les lieux publics,l'image négative des fumeurs qui est véhiculée à travers les médias, le nombre de fumeurs est en constante régression. Pourtant, en France plus de 30 % de la population adulte fume encore régulièrement. La moitié des 18-24 ans est concernée, filles et garçons à égalité. L’âge moyen de la première clope se situe vers 14 ans. Plus d'un tiers de la population mondiale de plus de 15 ans fume. Des stratégies commerciales bien huilées, le lobbying sur les acteurs politiques influents, le financement de recherches orientées en leur faveur et les actions directes en justice contre certains pays permet aux grands groupes industriels du tabac de developper leur chiffre d'affaire et leur rentabilité  tandis que la santé des fumeurs continuent de partir en fumée    Source  http://www.france-tabac.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sandpol 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine