Magazine Insolite

Un fort militaire boîte de nuit !

Publié le 28 octobre 2014 par Regent's Park

L’excentricité britannique n’aura jamais fini de nous surprendre ! Cette fois, c’est un fort militaire du 19ème siècle en plein estuaire de la Tamise que des Ecossais veulent transformer en night club et espace culturel…

IMG_2694

De l’autre côté de la Manche, dans l’estuaire de la Tamise trône depuis près de deux siècles un fort abandonné seulement accessible à pied à marée basse, dont l’adresse No 1 The Thames est à elle seule un symbole ! Son propriétaire, Simon Cooper, un entrepreneur en bâtiment, avait acheté ce véritable monstre il y a une dizaine d’années à la couronne pour une bouchée de pain. Malheureusement, il n’a jamais eu les moyens de le rénover et s’est résolu à le mettre en vente pour £500 000. “Je suis quasiment sûr qu’on va vendre. J’ai une bonne dizaines d’intéressés. Je suis même sûr que les enchères monteront jusqu’à £750,000 – £1,000,000”, explique le promoteur immobilier chargé de la vente. Parmi ceux-ci, des particuliers mais aussi des promoteurs qui voudraient en faire un casino, d’autres un hôtel “boutique”. Des organisations humanitaires sont même intéressées”, explique-t-il.

Mais l’idée la plus folle vient du promoteur d’événements musicaux écossais, Minival, qui veut transformer No 1 The Thames en une sorte de Berghain-by-the-Sea! “Au début quand on a vu que le fort était en vente, on a eu l’idée folle d’en faire un super night-club ouvert 24h les weekends, raconte Ravi Karia, le directeur de Minival, on a lancé une campagne de crowdfunding pour tester. Et ça a explosé. Les média se sont emparés de l’histoire. On a dû commencer à réfléchir sérieusement à l’affaire…” Pris de cours par la tournure du succès de la campagne, Minival a commandé une étude de faisabilité. “Evidemment, le plus gros problème, ce sont les normes de sécurité… Et aussi obtenir l’autorisation d’ouvrir 24 heures sur 24”, poursuit Ravi. Car c’est un espace d’envergure internationale que le groupe veut créer. “Un club un peu comme Berghain à Berlin où on garderait au maximum la structure actuelle chargée de guerres, où les gens viendraient du monde entier pour vivre l’expérience. On affréterait des bateaux du centre de Londres qui viendraient directement ici. On ferait venir les plus grands DJ et la semaine, on organiserait des expos, des événements artistiques et culturels”…

Si vous aussi voulez participer au rêve et y contribuer, visitez http://www.gofundme.com/d23bsk


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Regent's Park 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine