Magazine Échecs

La Nuit des Echecs sur Radio Nova

Publié le 29 octobre 2014 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Robert Fitzgerald Diggs alias RZA © Chess & Strategy Les échecs sont devenus le summum du cool. On vous entend déjà : « les échecs ? ce jeu de société d’un autre âge ? hey, on n'est pas dans un club de seniors. Pourquoi pas le bridge pendant que vous y êtes ? ». On vous arrête tout de suite. « Quel est le rapport entre hip-hop, échecs et arts martiaux ? » demandait un jour le rappeur Robert Fitzgerald Diggs alias RZA, membre du mythique Wu-Tang Clan. Trop facile : ce sont trois jeux de guerre... La preuve ce mercredi 21 novembre, de 20h à minuit, dans la Nuit des Echecs sur Radio Nova.


Ameno - Vincent Niclo

D’accord, les échecs existent depuis tellement longtemps qu’on n’arrive même pas à se souvenir qui les a inventés – peut-être un roi indien 3000 ans avant notre ère, ou encore la Guerre de Troie, si ce n’est pas la Perse du Vème siècle ou l’Europe en l’an mille (plein d’autres pistes sur Wikipédia).

Galt MacDermot - Coffe Cold sur des images de l'Affaire Thomas Crown

Bref, si les échecs vous évoquent surtout l’ennui, les vieux, la lenteur, la poussière et les russes un peu flippants. Hé bien tout ça, c’est fini. En 1.500 ans d’existence supposée, les échecs ont eu le temps d’évoluer, de se moderniser, de se réinventer. Et aujourd’hui, rien n’est plus in que de décliner une invitation sous le prétexte « j’peux pas, j’ai échecs ». 4 raisons pour lesquelles les échecs sont devenus le summum du cool.
  1. Les échecs vous permettront d’asseoir votre street credibility
  2. Les échecs vous feront des biceps aussi gros que ceux de Mickey Rourke
  3. Les échecs vous aideront à réussir dans la vie, et pas seulement en maths
  4. Même pas besoin de quitter votre ordinateur pour vous y mettre
Quatre raisons de se mettre aux échecs donc, seulement quatre me direz-vous, mais rassurez-vous, il en existe plein d’autres. Pour encore plus de bonnes raisons, donc forget to chess this out.

Pour en savoir plus : Notre chronique Audio


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4206720 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines