Magazine Photos

Festival du Film Coréen à Paris 2014

Par Marmouz

Festival du Film Coréen à Paris 2014

FFCP Affiche

En ce moment au Cinéma Publicis, c’est le Festival du Film Coréen à Paris pour la 9e édition, du 28 octobre au 4 novembre 2014.
Aujourd’hui, je suis allé voir 2 super films, ça faisait un petit moment que je n’étais pas allé au cinéma, et ça fait du bien d’y retourner, qui plus est pour du cinéma coréen de qualité.

A Public Cemetery of Wol Ha

A Public Cemetery of Wol-Ha (Wolhaui gongdongmyoji 월하의 공동묘지) de Gwon Cheol Hwi (1967/88min.)
Présenté dans la sections Classiques, voilà un drame horrifique et fantastique coréen des années 60, un classique de Gwon Cheol Hwi qui a posé les bases du genre. Film de fantôme peu effrayant, qui laisse place au mélodrame familial à base d’adultère, de pressions psychologiques, d’honneur et de trahison (on pense aux thématiques de La Servante de la même époque), avec quelques incartades dans le fantasmatique un peu brouillonnes et quelques longueurs dans le métrage sûrement dû aux surjeu des acteurs.
Mais mal acquis ne profite jamais, et le fantôme de la femme bafouée et trahie obtiendra vengeance.

http://www.imdb.com/title/tt0488433/
http://en.wikipedia.org/wiki/Public_Cemetery
http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/publiccemetery
http://www.ffcp-cinema.com/films/2014/10/17/a-public-cemetery-of-wol-ha

******

The Terror Live

The Terror Live (Deo Tereo Raibeu 더 테러 라이브) de Kim Byung Woo (2012/90min.)
J’enchaine sur un thriller d’action coup-de-poing, au rythme soutenu et nerveux jusqu’au twist final, genre parfaitement maitrisé par les réalisateurs coréens depuis plus de 10 ans (##). Ici, c’est dans l’univers des médias et de l’information que le film nous emmène, avec présentateur opportuniste mais très vite débordé, qui voit une occasion en or de relancer sa carrière en diffusant en exclusivité et en direct l’interview d’un terroriste qui se sert de lui pour se faire entendre.
Film entièrement en huis-clos (une station de radio transformée en urgence en plateau télé, à deux pas du lieu de l’attentat) porté par l’acteur principal, Ha Jung Woo (serial killer dans The Chaser et espion dans The Berlin File), on ne s’ennuie pas une seconde avec ce thriller politique et médiatique rondement ficelé (pour la critique des vices et des travers des médias, on pense immédiatement au premier et au dernier épisodes de l’excellente série britannique Black Mirror).
Troisième film de Kim Byung Woo, The Terror Live est une sympathique découverte.

http://www.imdb.com/title/tt2990738/
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Terror_Live
http://asianwiki.com/The_Terror_Live
http://www.ffcp-cinema.com/films/2014/10/16/the-terror-live

******

Plein d’autres films à voir, le programme complet ici.


Classé dans:Affiche, Ciné-club, Cinéma, Corée, Femmes au Cinéma, Paris, Photo, Polar, Vidéo Tagged: 2014, 60ies, A Public Cemetery of Wol Ha, Affiche, Cinéma, Corée, Deo Tereo Raibeu, 더 테러 라이브, fantôme, Festival du Film Coréen à Paris, FFCP, gif, Gwon Cheol Hwi, Ha Jong Woo, horreur, 월하의 공동묘지, Kim Byung Woo, Photos, poster, The Terror Live, thriller, Wolhaui gongdongmyoji

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marmouz 363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines