Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 03 novembre 2014 par Ericguillotte
lundi 3 novembre 2014

- qu’on estime le nombre de mégots de cigarette jetés dans la nature à 4,5 milliards par an. Finalement, on peut se dire que les fumeurs sont plutôt bons pour écraser leur clope, vu le faible pourcentage de feux de forêt, non ? Félicitons ces éco-citoyens. Quoique. Parfois, un bon feu permet de nettoyer la forêt. Il faudrait donc former les fumeurs à repérer annuellement 5 ou 10 forêts mal entretenues, parsemées de vieux branchages, d’arbres morts, ou très gênante pour de futures autoroutes. Pour ce faire, il suffirait d’organiser de grandes sorties pédagogiques avec les fumeurs du monde entier. Et au cours de ces sorties, il serait bienvenu également de leur faire ramasser les 4 499 990 mégots restants et non utiles. Reprenons ensemble les bonnes vieilles méthodes tirées du très peu connu recueil de Pierre Decoux.
- que les habitants du Vatican sont les plus grands consommateurs de vin au monde. 62,02 litres par an. Il paraîtrait aussi, mais ce sont peut-être de mauvaises langues qui s’expriment, que les gardes Suisses et leurs copains du petit pays, lorsqu’ils sont à cours de pinard, feraient venir du vin de Metz. C’est à vérifier avec les lorrains. On dit aussi, puisque la vitesse d'expansion de l'Univers est d'environ 67 kilomètres par seconde par mégaparsec, 3,08567758 × 10²² mètres, je ne le rappelle pas, qu’il est possible que les 70 litres soient atteints plus vite qu’on ne croit. Pour augmenter les ventes, faisons croire que la fin du monde approche, ça leur donnera peut-être soif et ils doubleront le nombre de prières, ça peut toujours être une précaution qui fonctionne pour nous tous. Reprenons ensemble les bonnes vieilles méthodes tirées du très peu connu recueil de Pierre Decoux.
- que les Français mangent plus de 6 kilos de chocolat par an mais sont considérés comme des consommateurs modérés par rapport aux suisses qui dominent le classement devant les allemands et les britanniques. Et moi, je n’ai rien pesé. Je ne sais même pas si je dois m’en vouloir de ne pas en avoir mangé assez ou non. Pourtant j’ai vraiment la sensation de me donner à fond dans ce domaine pour que la France arrive en haut du podium. Et vous ? Pourrais-je en manger plus ? Peut-on en manger plus ? On peut, toujours, manger plus ! On ne va quand même pas se laisser distancer, piétiner de la sorte dans la compétition, sans rien faire. Que François Hollande décrète un crédit d’impôts aux mangeurs de chocolat, il devrait en tirer bénéfice, et on pourra se targuer rapidement d’être les meilleurs du monde. Reprenons ensemble les bonnes vieilles méthodes tirées du très peu connu recueil de Pierre Decoux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines