Magazine Médias

SOCIETE / JUSTICE > Décès de Rémi Fraisse : manifestation sous haute surveillance à Paris

Publié le 03 novembre 2014 par Fab @fabrice_gil

SOCIETE / JUSTICE > Décès de Rémi Fraisse : manifestation sous haute surveillance à Paris Décès de Rémi Fraisse : manifestation sous haute surveillance à Paris" border="0" title="SOCIETE / JUSTICE > Décès de Rémi Fraisse : manifestation sous haute surveillance à Paris" />

Photo ©JOEL SAGET / AFP

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées au Champ de Mars et place de Stalingrad à Paris. Au cours de ces manifestations non autorisées et sous forte présence policière, au moins 66 personnes ont été interpellées.
Plusieurs centaines de manifestants s’étaient rassemblées dimanche après-midi au Champ-de-mars à Paris pour rendre hommage à Rémi Fraisse, le jeune militant mort sur le site du chantier du barrage de Sivens (Tarn). "Le héros, c’est Rémi", a lancé la manifestante Sophie Tissier, intermittente du spectacle. Autour d’elles, plusieurs personnes portaient des pancartes avec le slogan: "Nous sommes tous Rémi". Ailleurs, au beau milieu d’un sit-in organisé, un manifestant affublé d’un masque blanc arborait un autre panneau: "Rémi, notre frère d’arbre…""Derrière Rémi il y a un barrage, et derrière ce barrage, une vision productiviste de l’agriculture et une conception à court terme de l’économie", a déclaré Philippe Coulon, militant de CCFD Terre solidaire.  "C’est contre cela que nous nous battons, cela se situe dans un ensemble de luttes qui vont dans le même sens, comme l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ou la ferme des 1000 vaches", a-t’il ajouté. Le vice-président de l’Assemblée nationale Denis Baupin (Europe-Ecologie Les Verts) a déclaré, lui : "Nous sommes ici pour rendre hommage à Rémi, militant écologiste mort pour ses idées (…) il a fallu un mort pour qu’on s’aperçoive que ce barrage n’a aucun sens (…) Nous sommes ici pacifiquement". Un peu plus loin, Jean-Luc Mélenchon, dont le Parti de gauche (PG) a réclamé mardi la démission du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, marchait parmi les manifestants. Les participants au rassemblement étaient conviés à signer un livre d’or en hommage au jeune homme décédé près du Mur de la Paix, non loin de l’Ecole militaire. Tous portaient un autocollant a l’effigie d’une fleur jaune, une renoncule protégée dont Rémi Fraisse était spécialiste en qualité de botaniste bénévole au sein d’un mouvement de protection de la nature.Les gendarmes mobiles ont fait usage de bombes de gaz lacrymogène vers 16h30 sur les manifestants qui tentaient de quitter la place en essayant de forcer le barrage. 66 personnes ont été interpellées.FG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines