Magazine Bd & dessins

Ninja Turtles

Par Juju-Gribouille @JujuGribouille

Je reprends les chroniques avec celle d'un film. Adapté d'un comics, les Tortues Ninja ont connu différentes adaptations en film ou en séries animées. Depuis le 15 octobre, les quatre tortues mutantes les plus célèbres du PAF envahissent les salles de cinéma pour une nouvelle adaptation produite par Mickael Bay.
Ninja Turtles

Titre: Ninja Turtles
Sortie: 15 octobre 2014
Réalisateur: Jonathan Liebsman
Distributeur: Paramount Pictures France
Durée: 1h42


Synopsis du film:

Depuis quelques temps, un groupe de criminels s'attaque à la ville de New York. Connus sous le nom du Clan des Foot, ces hommes lourdement armés font régner la terreur. Menés par leur chef, Shredder, ce clan contrôle la ville.
La jeune reporter April O'Neil, cantonnée à des sujets plutôt légers, rêve de scoop et mène son enquête sur les crimes du Clan des Foot. Mais, à fouiner et à mettre son nez partout, elle va se mettre en danger.
C'est alors qu'elle fera connaissance de quatre mutants tortues ninjas.
Léonardo et son masque bleu est le leader des quatre. Donatello porte un masque violet et est le cerveau et l'intello du groupe.
Raphael et son masque rouge, est le rebelle un peu bourru et Michelangelo, la dernière tortue, avec son masque jaune se la joue beau-gosse rigolo.
Mais ces quatre tortues ninja ne sont pas seules, elles ont un maître, un père, Splinter, un rat mutant.
Faisant face au Clan de Foot et s'attirant la colère de Shredder, les quatre frères vont lutter pour sauver leur ville, tout en essayant de garder leur existence secrète aux yeux de la population new yorkaise.
Quatre frères, quatre tortues, quatre ninjas

La critique de Juju:

Ça faisait un bout de temps que les tortues ninjas n'avaient pas été adaptées au cinéma.
Ce film nous propose de redéfinir l'origine des quatre frères, même si la base reste un mutagène qui aurait entraîné leur métamorphose.

Le scénario:

Le scénario du film est assez simple et prend parfois des raccourcis avec des facilités. Dans le film on apprend que April O'Neil et les tortues ont un passé commun. Shredder a besoin du mutagène pour mettre en oeuvre son plan diabolique et c'est juste là que les tortues mutantes apparaissent, lui donnant ainsi une chance inespérée.
Au niveau de la situation dans le temps, on a l'impression d'être à la période actuelle, mais à côté de cela, les tortues utilisent des technologies qui ont l'air plutôt futuristes, ce qui quelque part fait partie des facilités évoquées plus haut. Ça les aide pas mal.
Et puis le choix de garder le côté japonisant dans le texte peut être controversé. D'un côté ça semble normal, par rapport aux origines de Oroku Saki alias Shredder. Mais d'un autre, dans la VF, la prononciation à la française dénote pas mal. Et certaines phrases commencent en japonais et se terminent en français, pourquoi?!
Et tant que je suis dans le côté linguistique, la France aime tellement traduire les titres de film, pour le coup, je n'ai pas compris le choix de garder le titre "Ninja Turtles" en anglais... alors que tout le monde connait "Les tortues ninja".
Par contre, l'humour est omniprésent tout au long du film, ce qui est pas mal et aide à apprécier l'ensemble.
Cowabunga

Les personnages:

Si on passe sur les personnages, les tortues ont un aspect moins lisse et sont moins mignonnes que celle que nous avons connues dans le dessin animé des années 90 ou dans les séries plus récentes.
Après tout, une tortue n'a pas la peau toute lisse, et puis ce sont des ninjas qui ont dû subir des blessures lors de leurs entraînements ou face au Clan des Foot.
Les quatre tortues ont chacune un caractère très différent et identifiable, ce qui nous permet, en plus de la couleur de leur bandeau, de les reconnaître.
De la même façon, Splinter est un rat. A la base un rat n'est pas un animal très joli et le personnage est plutôt moche voire répugnant, mais c'est bien.
April O'Neil est l'atout charme du film, même si elle a parfois l'air un peu nunuche et si son rôle aurait pu être un peu plus creusé.
Pour terminer sur les personnages, je n'ai pas trop aimé l'armure de Shredder. Au final il ressemble plus à un robot qu'à un samouraï. Cette cuirasse métallique lui donne de la lourdeur, on se demande même comment il peut se déplacer.
Et pourquoi une grosse voix forcément pour un méchant ?!

La réalisation:

La réalisation est plutôt bonne mais compte plusieurs points faibles.
Certaines scènes sont trop rapides et donnent une impression de brouillon. En plus avec la 3D, le résultat pique parfois les yeux.
Les scènes de combat sont pas mal, mais une fois de plus, elles sont parfois trop rapides et ça a tendance à exploser dans tous les sens.
Heureusement, comme on a pu le voir juste avant, les mutants sont bien réalisés, les décors urbains sont très bien et certains effets de ralentis passent bien.
La durée du film fait partie des points positifs, il n'aurait pas fallu faire durer plus de 2h, comme c'est souvent le cas dans ce genre de film maintenant.
Par contre, j'ai adoré le générique de début et celui de fin, avec des dessins et une réalisation très graphique, mêlant 2D et 3D.
A savoir tout de même, il ne sert à rien d'attendre la fin du générique, il n'y a pas de scène cachée.
En bref, le film Ninja Turtles est un bon divertissement, mais ne casse pas trois pattes à un canard mutant...

La bande annonce des Ninja Turtles:



Ninja Turtles

Galerie:


Affiche VO des Ninja Turtles Affiche
Ninja Turtle: Léonardo Léonardo


Ninja Turtle: Donatello Donatello
Ninja Turtle: Raphael Raphael


Ninja Turtle: Michelangelo Micheangelo
April O'neil April O'Neil


Pour ceux qui ont vu le film, êtes vous d'accord avec moi? Avez-vous apprécié les Ninja Turtles ou au contraire été déçus?
Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, allez vous vous laisser tenter par les aventure des tortues ninja?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juju-Gribouille 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines