Magazine Conso

Qui suivre sur Twitter en 2014 (épisode 1) ?

Publié le 04 novembre 2014 par Emmanuel S. @auxangesetc

C’est la question à 100 balles pour celui qui débarque sur Twitter, comment débuter sur Twitter et qui suivre, les faiseurs de tendance, les meneurs d’allure, les incontournables, les comptes aux 2M€ de followers, les stars de la pensée courte, celle en 140 caractères douche comprise. Alors, qui suivre sur Twitter en 2014 ?

En vérité je vous le dis mes biens chers frères et toi aussi Aymeric l’apôtre du père Fouettard, je n’en ai aucune idée.
Enfin j’ai une idée vu que j’ai un compte Twitter @auxangesetc (clic)  et 240 abonnements pour 61 abonnés, soit un ratio de 25% ou 1 pour 4 si vous préférez, soit 7 nouveaux followers par mois depuis la création du compte @auxangesetc (clic)  en mai dernier, avec un pic ascensionnel à 62 abonnés sur les falaises de Fécamp le week-end du 1 novembre, sans doute déçu par mes perfs’, un follower m’a défollowé dimanche à 0h01.

Paix à son âme. Sinon ma sortie de dimanche pour ceux que ça intéresse :

Alors alors, qui suivre sur Twitter en 2014 ?

D’abord un conseil si t’es un homme à femme au singulier, bref si t’es marié, il te faut te créer 2 comptes Twitter, un officiel, pour elle, un officieux, pour toi.
L’épouse est génétiquement programmée pour pister, en plus elle a du flair, il te faudra être habile dans le choix de ton faux toi numérique, évite le nom de ta maîtresse ou celui de jeune fille de ta mère. Trop facile. Ecarte l’originalité déplacée, inadaptée au monde virtuel de Twitter, fais simple, plus c’est gros plus ça passe, tu peux par exemple reprendre ton pseudo de cibiste des années 80, zizi54.

Ensuite, candide lecteur néophyte, pourquoi un pseudo officieux en plus de l’officiel sur Twitter me diras-tu ? La réponse est aussi simple qu’une blague du professeur Choron, pour pas te faire chopper si tu veux suivre en toute discrétion le top 5 des comptes Twitter pour homme moderne, dans l’ordre ou dans le désordre (Aymeric, cache ces seins que tu ne saurais voir, ferme les yeux et prie pour mon âme) :

En (1), l’inénarrable @dorcel (clic), essentiel si tu ne veux rater aucune soirée déguisée sur Paris, comprendre pourquoi Nabilla est plus riche que toi et savoir comment l’humanité vient à bout des morpions grâce à l’épilation intégrale (clic). Ou la réplication dès le plus jeune âge des standards du porno pour éradiquer les insectes.
La maxime du compte @dorcel (clic), si à 20 ans t’as pas encore fait un gang bang c’est que t’as raté ta vie.
Instructif croyez-moi sur photos,

(2) la stupendissima beauté italienne naturelle @RobertaGemma (clic), parce que toutes les stars du porno ne se ressemblent pas, Roberta est contre le silicone et la chirurgie esthétique, c’est son combat, le mien aussi, et en plus, Roberta, je l’ai rencontrée dans une chambre d’hôtel à Rome en 2002, romaine par +69°C., c’est une copine de ma femme. OK, je me vante, mais je vous jure que j’mens pas. D’ailleurs tout le monde s’en fout,

Quittons l’univers intellectuel du porno de combat pour celui des idées, autre compte de femme à suivre en cachette, celui de @corinnelepage (clic) (3). Si t’es de gauche comme moi tu ne peux pas la suivre de façon ostentatoire à ta liberté la Coco, il faut être prudent, si ça se trouve le net est surveillé et je pourrais être dénoncé au politburo de Nouvelle Donne (clic) qui pourrait m’exclure de ses adhérents. Corinne a la révolte  et la dégaine faciles, elle balance grave sur son compte Twitter, je suis fan de son engagement pour ma planète sushis.

Incontournable encore, en (4), Sissi les cuisses fuselées, j’ai nommé @SissiCussot (clic), star du trail, toujours par quatre chemins en courant, dans la boue avec ses ASICS, dans la montagne avec ses chèvres, philosophe dès qu’elle se retrouve les pieds sur terre (ohé c’est bon, on peut déconner quand même !)

« Quand tu trébuches sur le hasard et que tu tombes sur un #bonus » : la #vie et ses #opportunités qu’il faut s’empresser de saisir quoi ! :-)

— Sylvaine Cussot (@SissiCussot) 3 Novembre 2014

Et pour finir, number (5) la plus belle, la plus rapide pour aller se coucher (en tout bien tout honneur), l’ex-star des médias bordelais reconvertie aujourd’hui dans la feuille de chou et la lutte contre la maladie d’Alzheimer, j’appelle @malinmaligne (clic), à déguster sans modération du matin au petit déj’ à la nuit tombée, en sachant que vous êtes tout pour elle, sa TL (NDLR : time line) est sacrée et je ne suis là que pour passer  l’aspirateur et faire les carreaux.
Bande de veinards !

Bon là j’ai déconné, je le sais, et je demande pardon à tous ceux qui arriveront sur ce billet en tapant dans GOOGLE « qui » + « suivre »+ »sur Twitter »+ »2014″. Pardon du fond du coeur, promis jeudi je vous fais un vrai billet avec mes true lecture du web, comptes Twitter, appli etout ce qui s’ensuit.
Et puis j’ai une excuse, je n’ai pas encore commencé mon MOOC, celui de RUE89, Informer et communiquer sur les réseaux sociaux (clic) . Je débute ce soir donc hier soir quand vous me lirez. Après je serai un autre homme, moins con, moins obsédé, moins porté sur le vin rouge, une femme en quelque sorte.

Ma métamorphose est à suivre sur @auxangesetc (clic) et nulle part ailleurs !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine