Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 04 novembre 2014 par Ericguillotte
mardi 4 novembre 2014

- que des experts sur le climat, les experts du GIEC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, ont publié une évaluation mondiale sur le réchauffement climatique. Conclusion résumée : il y a urgence !!! Il faut réduire très rapidement les émissions de CO2, sinon, les conséquences seront lourdes pour l'humanité. Urgence !!! L’objectif est de maintenir la hausse globale des températures sous le seuil de 2°C. Le rapport du GIEC, le cinquième, après ceux de 1990, 1995, 2001 et 2007, doit servir de base pour réfléchir à un accord qui devra être finalisé lors de la Conférence Paris Climat, du 30 novembre au 11 décembre 2015. Ce sera la vingt-et-unième conférence sur le climat. Vingt-et-unième ! Cinquième rapport depuis 25 ans, vingt-et-unième conférence, et accord prévu fin 2015. On relit la définition du mot urgence ou on prend le temps de boire un thé avant ? Puisque sur cette planète, nous ne sommes visiblement pas à un paradoxe près, soyons en totale contradiction avec le pire du pire.
- que Ghoncheh Ghavami, une jeune femme irano-britannique de 25 ans, a été arrêtée en juin à Téhéran pour «propagande contre le régime». Imaginez-la, pancartes infamantes en main, têtes des dirigeants au bout de quinze piques, ayant créé quarante-deux journaux d’opposition, sept-cent-quatre-vingt-cinq sites internet injurieux, et arrêtant tous les passants pour dire tout le mal qu’elle pensait du régime pourtant si doux, charmant, démocratique et humaniste de son pays. Vous l’imaginez bien ? Elle a été condamnée à un an de prison à l'issue de son procès. Belle indulgence, non ? Sauf que. Oups. Qu’ai-je dit ? Je me suis peut-être un peu trompé sur son crime. Ghoncheh Ghavami a juste voulu assister à un match de volley-ball masculin, une rencontre de la Ligue mondiale de volley entre l'Iran et l'Italie. Doit-on commenter plus loin cette débile idiotie ? Puisque sur cette planète, nous ne sommes visiblement pas à un paradoxe près, soyons en totale contradiction avec le pire du pire.
- qu’aucune taxe, aucun impôt sur les sociétés, aucune autre fiscalité française ne sera prélevée sur l'UEFA, l’Union européenne de Football, et ses filiales françaises, toutes ces différentes entités chargées d'organiser l'Euro 2016 de football, qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet 2016. Rien, nada. Sauf la TVA, allez, quand même, mais parce qu’elle est pilotée par des règles européennes et que là, la France ne peut pas faire de ristourne fiscale. Elle l’eut fait si elle avait pu ! Il paraît que c’était un engagement pris par la France dès le dépôt de son dossier de candidature pour l'organisation de cette compétition, en 2010. On a les arguments de séduction qu’on peut. Définition : la prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération. Alors, là, non, c’était juste pour du foot ! Définition : la corruption peut se définir comme l'agissement par lequel une personne investie d'une fonction déterminée accepte une promesse en vue d'accomplir un acte entrant, d'une façon directe ou indirecte, dans le cadre de ses fonctions. Mais, là, quel rapport me direz-vous ? Puisque sur cette planète, nous ne sommes visiblement pas à un paradoxe près, soyons en totale contradiction avec le pire du pire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines