Magazine Science & vie

Mystérieux neutrinos (6) :Apprenons à voir!

Publié le 05 novembre 2014 par 000111aaa

Continuons la traque  de l’étude des propriétés des neutrinos puisque les théoriciens nous suggèrent de nouvelles choses ……

-«  Tes dernières phrases d’hier m’ont « estomaqué » PAPY ! Il existerait donc  une possibilité de nouvelles espèces de neutrinos  qui seraient déclarés « stériles » parce que devenus mêmes insensibles à l’interaction faible ????Tu vois arriver alors immédiatement mes questions : comment détecter une  telle particule et quelle sorte de détecteur  trouver pour le réaliser ???

-« Il y a 4 à 5 ans  PIERRE  je t’aurais dit : attends encore un peu ! Aujourd’hui  j’ai deux ressources potentielles à te proposer  : le premier, le champ  gravitationnel ( la  pesanteur  )  s’ il s’avérait que  l’un de ces neutrinos stériles  pèsent beaucoup plus  que les 3 neutrinos «  lambda »   . Ce serait  une sorte de leptons lourds neutres …..   , Et le second , c’est  le champ  de ENGLERT/BROUT/HIGGS   car je te rappelle  que cette propriété que nous dénommons  comme étant la « masse »d’une particule   est le résultat de son  interaction permanente  avec  le dit champ ….Et comme la science académique  semble avoir admis sa réalité  , peut- être va-t-on   démontrer  au  LHC  que  l’on peut générer une filiation possible d’un neutrino stérile  a partir d’un boson de HIGGS , ????

-« Ah ! Alors ils ne seraient peut-être pas tout à fait invisibles PAPY ????

-« A ce sujet , je vais te proposer une digression :tu te rappelles surement  PIERRE  ce film qu’ on appelait «  L’ HOMME INVISIBLE » qui l’était quand il était tout nu … mais se révélait quand  ce qu’il portait ( vêtement ou bandage) l' alourdissait et  ne faisait pas   partie de son corps  !!!!!! C’est peut-être ainsi que  nous devrons apprendre à « entrevoir »  les neutrinos stériles et pourquoi pas l’énigmatique matière noire si répandue parait-il dans l’espace …. Je t’ai dix fois expliqué que nos yeux ne voient ni les radiations gammas ,rayons x , ultraviolet , ni de l’autre côté  les infrarouges   les micro-ondes et les hertziennes … Nous transformons ces dernières en ondes acoustiques .. Mais il y a plus encore :dans le spectre visible   nous ne voyons pas si la lumière perçue  est polarisée !

-« Oui je m’ en rappelle,  tu m’as dit  que le plan du  champ électrique  de la lumière aléatoire d’un train d’ondes  , change à tout instant  ,mais  on peut le fixer  soit dans un plan (polarisation rectiligne ) soit   sur une ellipse ou un cercle ……les photographes le font avec des filtres…..mais on peut faire aussi appel à la chimie  pour en créer ….

-«  Et c’est précisément ce qui arriverait avec une molécule d’une  toute petite zone située dans la macula, la zone la plus sensible de notre  rétine. Il s’agit d’une  vieille découverte d’un minéralogiste autrichien  Haidinger.Il a  remarqué que quand il fixait une source de lumière polarisée, il observait au centre de son œil une étonnante figure géométrique ressemblant à un sablier jaune entrelacé avec un sablier bleuté, comme le représente l’image ci-contre. On appelle ceci la «  houppe de HAIDINGER » et je peux la voir actuellement  sur mon propre écran  

Capture.PNG houppe.PNG

Car le meilleur  moyen  c’est  de fixer une zone très  blanche sur un écran plat  LCD, a cristaux liquides  ,de télé ou d’ordinateurs  ….  Les écrans LCD fonctionnent en effet en polarisant la lumière, et on peut parfois distinguer faiblement la houppe orientée à 45 degrés en dodelinant  un peu la tête  et encore mieux  avec des lunettes polarisantes  !

-« Et on a trouvé un « truc » semblable pour «  voir »  les neutrinos stériles  et la matière noire ???

 A SUIVRE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine