Magazine Voyages

Expatriation : Prendre la décision

Publié le 06 novembre 2014 par Schuldi @schuldisworld

photo-nouvelle-caledonie-expatriation

Si vous passez par ici sans commentez, vous pouvez cliquer sur le petit ♥ en haut, à droite, pour me laisser une jolie trace de votre passage. 

Je vous disais dans mon article « Le Voyage, une autothérapie« , que « partir c’est guérir », que le fait de se déplacer physiquement d’un endroit à un autre permet de se retrouver face à soi-même. J’en suis vraiment convaincue, j’y pense à chaque fois que je découvre un nouvel endroit, notre comportement change, on s’adapte, on observe, on écoute, nos sens sont décuplés et on se sens bousculé, mais vivre !

Où je veux en venir ? Dans ce même article, je vous parlais de notre envie à mon homme et moi de nous expatrier. Enfin c’est plus qu’une envie aujourd’hui, c’est un fait. Nos démarches sont bel et bien entamées et nos billets d’avion achetés, alors plus question de faire marche arrière. 

J’avais lancé un peu le sujet, sur les réseaux sociaux également, certain avaient deviné la destination, car l’indice était « un pays que nous avons visités lors de notre voyage de 8 mois » ! Avant de vous le dévoiler, je vous explique un peu (je sais j’ai un côté sadique…mouaaahahha !), comment nous avons pris cette décision. Pas de blues du retour, enfin pas vraiment, je vous avais comté dans cet article, que nous avions réussi à faire face au retour sans réellement de difficulté. Je pense encore aujourd’hui que c’est vrai, néanmoins on repart !

Pourquoi ? Car il me fallait trouver un nouvel emploi, un nouveau challenge professionnel, mais celui-ci ne s’est pas présenté (ou trop tard finalement). Je commençais à tourner en rond à l’appartement, ok le blog me prend beaucoup de temps, j’adore lire, j’ai profité de l’été tout ça mais je me sentais dépérir à l’intérieur. Pendant mon voyage, j’étais vivante, j’avais envie de tout et là je n’avais plus envie de rien…. Mais (parce qu’il y en a toujours un) il me fallait être patiente, mon homme ayant un bon job qu’il a retrouver en rentrant (merci les congés sabbatiques) pas question de repartir et puis il faut aussi des finances ! Alors voilà je prenais mon mal en patience, je cherchais un boulot, parfois en vain j’ai l’impression. 

Et puis les choses ont changé, un départ au Canada pour moi, visiter deux amies de voyage, 3 semaines dingues. Je suis aussi partie pour voir les opportunités que ce pays auraient éventuellement à nous offrir. Je rentre, reboostée, je me dis que si ça ne fonctionne pas pour moi ici, nous pourrions aller là-bas…. J’en parle avec lui, il me dit que pas mal de choses avaient bougé, côté professionnel, lors de mon absence. Une opportunité pas menée à bout, des engagements pas tenus par son patron, des mésententes, bref plus du tout sur la même longueur d’ondes. 

On se dit que c’est le destin, que finalement nos futurs proches sont peut être ailleurs. La prise de décision pour s’expatrier venait de se prendre tout naturellement, mais ou ? Au Canada ? Roulement de tambours…… Et bien non ! 

Les démarches sont tout de même assez « complexes » et longues, ce qui n’étaient pas compatibles pour le moment avec nos envies. Avec nous, enfin surtout moi, c’est un peu tout et de suite ! L’âge aussi change beaucoup de choses pour prendre cette décision, car après 30 ans, les demandes de visas type « working&holidays » ce n’est plus possible. De plus, ni l’un ni l’autre n’avons des compétences vraiment très recherchées là-bas. Je crois que tout plaqué ici, pour ne pas trouver de job ailleurs, nous fait vraiment peur. Après c’est le jeu… mais là tout nous semblait compliqué ! Et puis nous ne sommes pas passés par ce pays lors de notre voyage !  Mais nous avions une seconde idée et attendions le retour en France du frère de mon chéri qui vit en Nouvelle-Calédonie pour échanger avec lui. Après de nombreuses discussions, de nombreux doutes (certains sont encore présents) et une réflexion intense, nous avions pris notre décision. 

Nos valises sont prêtes (enfin mentalement..!) pour le 9 janvier prochain ! Nous décollerons pour Nouméa en CDI cette fois. C’est dit, nos billets d’avion sont pris. Une nouvelle vie, sous les cocotiers à l’autre bout du monde nous attends. 

Aujourd’hui, cela fait un peu moins de 2 mois que nous avons pris cette décision, que je ne regrette pas, après je n’y suis pas encore et les démarches ici sont nombreuses…. car changer de vie ça prend mine de rien du temps et beaucoup d’organisation ! Et surtout parti, choisir une nouvelle vie c’est en laisser une autre avec nos familles et nos amis. Mais parfois, il faut savoir être « égoïste » pour être heureux. Je le dit souvent mais nous avons beaucoup beaucoup de chance d’être entourés de personnes qui comprennent nos choix et surtout qui nous soutiennent ! 

 Le #1 à côté du titre n’est pas là pour rien, je prévois de partager avec vous cette expatriation, les démarches à faire, les questions que l’on se pose… car oui depuis ça fuse dans nos petites têtes ! 

Pour illustrer, des photos de la Nouvelle-Calédonie, of course !  

photo-nouvelle-caledonie-expatriation

photo-nouvelle-caledonie-expatriation

photo-nouvelle-caledonie-expatriation

Photos by Schuldi 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Schuldi 2559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine