Magazine

Manif du 17 mai andernos

Publié le 24 mai 2008 par Jean-Robert Bos

-Parents et professeurs ont manifesté contre les suppressions de postes envisagées au collège Lahaye

Professeurs et parents

:Christian Esplandiu


<>

Manif du 17 mai andernos

Un rassemblement a été organisé samedi dernier par les enseignants et les parents d'élèves du collège André-Lahaye. Soucieux du manque de postes octroyés par le rectorat pour leur établissement, notamment en ce qui concerne les enseignants et les personnels de vie scolaire et de santé, une soixantaine de personnes étaient présentes devant l'antenne de la sous-préfecture d'Andernos-les-Bains, venues des différentes communes voisines.
Ainsi se sont retrouvés professeurs, parents d'élèves, conseillers municipaux, venant d'Arès, Lège, Marcheprime, LeTeich, Mios, Arcachon, Audenge et Cassy. Il ressort de ce rassemblement que l'ensemble de ces établissements se retrouvent avec le même type de problèmes. Les uns et les autres évoquent essentiellement les suppressions de postes et les classes surchargées, concomitance entraînant, au-delà des difficultés d'enseigner en toute sérénité, l'impossibilité de dédoubler les classes afin de travailler en demi-groupe dans certaines matières (SVT, physique-chimie, technologie, langues vivantes).

Les revendications. La surcharge en effectifs scolaires, et la volonté de diminuer le nombre de redoublants pour des raisons économiques, poussent les parents à faire redoubler leurs enfants en dehors de leur commune, ce qui n'est pas sans conséquence financières pour les familles. Selon les manifestants, le travail de suivi des équipes pédagogiques est sans cesse déstabilisé par la gestion des personnels. Ainsi, la plupart des établissements présents affirmaient samedi constater une augmentation constante de l'effectif des élèves, qui dépassent souvent la capacité d'accueil des locaux concernés. Or, affirmaient-ils, la suppression de postes et de moyens d'enseignement est pourtant constante. Ainsi, le collège André-Lahaye, prévu pour recevoir 800 élèves en compte actuellement 824, et prévoit encore une hausse des effectifs pour l'an prochain. Situation qui ne laisse pas les parents et les enseignants sans inquiétude en ce qui concerne la sécurité des collégiens. La situation est similaire à Lège, ou encore à Marcheprime. Autre remarque commune à l'ensemble de ces établissements, le silence du rectorat à leurs différents courriers. Ainsi chacun d'entre eux s'engage dans des actions locales (1). Enfin, les parents d'élèves du collège d'Andernos- les-Bains lancent une pétition que chacun peut trouver sur le site FCPE du collège.

Pétition sur http://www.fcpe-andernos.info/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte