Magazine

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Publié le 08 novembre 2014 par Cooking_lili

Mon histoire avec le Rainbow Cake a commencé il y a 2 ans de ça, lorsque nous avons choisi le thème de l’arc-en-ciel pour notre mariage… Naturellement, au fil de mes recherches d’idées, je suis rapidement tombée sur des photos de Rainbow Cakes. C’était ÇA qu’il me fallait ! Et ça que nous avons – partiellement – eu…

Mais je ne pouvais pas m’arrêter là ! L’arc-en-ciel continue d’occuper une jolie place dans ma vie, et quand mes yeux se sont posés sur ce livre, je n’ai pas su résister… Pas eu envie, surtout :)

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Encore fallait-il oser, se lancer… et en avoir l’occasion ! Parce que – oui – il s’agit d’un gâteau aux dimensions hors normes, dans lequel j’ai pu découper plus d’une vingtaine de parts… Outre mes invités – l’occasion fût la célébration de notre 1er anniversaire de mariage avec nos témoins – mes parents et collègues ont également eu droit à leur petite part d’arc-en-ciel ! :)

Mais une fois prise la décision de se lancer, se posent deux questions : celle des colorants, et celle de la garniture & du glaçage. Alors j’ai compulsé tout plein de recettes de Rainbow Cakes sur la blogosphère pour trouver astuces et bonnes idées, histoire de mettre la chance de mon côté… Hors de question de rater mon Rainbow Cake, non mais !

Concernant les colorants : il apparait que sont déconseillés les colorants liquides (pas assez vifs) et les colorants en poudre (qui se mélangent difficilement aux préparations un peu épaisses). Restent donc les colorants en gel, et la plupart des blogs que j’ai visité évoquaient la marque Wilton. J’ai suivi ce conseil et acheté mes colorants ici.

Les couleurs que j’ai choisies sont : rouge neutre, orange, jaune citron, vert feuille, bleu ciel & violet. Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, le résultat est à la hauteur !

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Concernant la garniture & le glaçage : là encore, j’ai lu et vu tout un tas de choses, qui ne m’ont d’ailleurs pas convaincues par la plupart… Parce qu’il ne faut pas oublier que vous allez réaliser un (très) gros gâteau à partir de génoises nature. La garniture & le glaçage sont donc vraiment les éléments qui vont donner du goût et de la « personnalité » à votre gâteau.

Exit la crème au beurre (beurk…) ! J’étais plutôt partie pour une ganache au chocolat. Ah… la plupart des blogs proposent une ganache montée. Hum… Cela m’inspirait moyennement et ce n’était pas le moment de me lancer (encore un peu plus) dans l’inconnu ! Il restait donc l’option cream-cheese / mascarpone / sucre glace proposée dans mon livre et qui me plaisait bien… Oui, mais j’avais envie de chocolat, moi, quand même. Alors, dans une tentative de rébellion ultime, j’ai décidé de choisir… les deux ! Une ganache au chocolat noir « normale » pour la garniture, et un glaçage au cream-cheese ! Grand bien m’en a pris :) C’est vrai ça, pourquoi une garniture / glaçage unique ? Le chocolat apporte évidemment sa touche de gourmandise, et le glaçage – en dehors d’un rendu blanc mystérieux que j’aime beaucoup – amène une pointe de fraicheur très agréable. Je vous invite donc à faire le choix de ne pas choisir ! :) En plus, j’ai trouvé ça très joli visuellement !

Derniers petits conseils, avant de commencer :
- munissez-vous d’un moule à charnière – dans la mesure du possible – d’un diamètre de 20cm. Pas plus.
- soyez sûr que vous avez… du temps ! Comptez environ 4h pour la réalisation de la totalité du gâteau. Oui, quand même.

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Pour un Rainbow Cake avec de la magie dedans…

Génoise :

- 5 œufs
- 100g de sucre à la vanille
- 250g de sucre blanc
- 200g de beurre pommade
- 7g de levure
- 430g de farine
- 350 ml de lait
- colorants en gel rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet

Glaçage :

- 125g de mascarpone
- 250g de cream cheese
- 100g de sucre glace

Ganache au chocolat :

- 200g de chocolat noir
- 125g de crème liquide
- 50g de beurre

Commencez par la ganache… Personnellement, j’ai utilisé cette recette et je vous invite à faire de même ! J’ai ensuite laissé refroidir ma ganache à température ambiante.

Passons maintenant à la génoise : prévoyez un grand saladier et pesez-le à vide (je vous explique tout ça après) ! Cassez les œufs, et mélangez avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre, et fouettez encore jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène. Ajoutez la farine et la levure puis – peu à peu – le lait. Mélangez bien, votre pâte est prête !

A partir de là, vous avez 2 façons de procéder. Celle que vous lirez le plus souvent dans les livres ou sur les blogs consiste à diviser votre pâte en 6, dans 6 bols différents et à ajouter un colorant par bol.

Personnellement, la perspective d’étaler tous ces bols sur ma table (puis dans mon évier !) ne m’attirait pas plus que ça… J’ai donc fait un autre choix : j’ai donc pesé mon saladier à vide, puis je l’ai pesé à nouveau avec ma pâte à l’intérieur, j’ai fait une soustraction et divisé le pois de ma pâte en 6. J’ai obtenu 265g. J’ai donc pris un petit bol que j’ai posé sur ma balance, et j’ai mis 265g de pâte à l’intérieur. Avec le recul, je vous invite à vous laisser une marge de 5-10g par bol (pour ce qui tombe sur la table, qui reste accroché au fouet, etc.).

On reprend : vous prenez un petit bol, et vous mettez le poids de votre pâte divisée par 6, moins 5-10g. Vous ajoutez le colorant violet. Attention, les colorants Wilton sont très puissants : 1 à 2 pointes de couteau suffisent ! Mettez-en très peu pour commencer, puis rajoutez-en au besoin. Mélangez bien. Faites cuire votre génoise dans un four préchauffé à 180°C. Personnellement, dans mon four, le temps de cuisson idéal par génoise était de 9 minutes. Je vous invite à bien surveiller la cuisson de votre 1ère génoise, pour être tranquille avec les suivantes. Et à commencer par la violette donc, car si elle dore légèrement, ce sera moins visible que si vous commencez par une couleur plus claire ! :) Une fois cuite, démoulez votre génoise et déposez-la sur une grille le temps qu’elle refroidisse.

Si j’ai fait le choix de faire 1 bol par 1 bol, plutôt que les 6 bols en même temps, c’est également parce que 9 minutes, c’est le temps parfait pour aller laver son bol, remettre un sixième de pâte et la colorer. Pas de temps perdu comme ça !

Recommencez donc les étapes pour les 5 génoises suivantes (bleue, verte, jaune, orange, puis rouge), en adaptant la quantité de colorants selon la couleur que vous souhaitez, faites cuire, refroidir sur une grille, etc. Vous pouvez empilez les génoises, une fois refroidies.

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Bon, rassurez-vous, vous n’êtes plus loin de la fin ! Il faut maintenant tartiner une petite couche de ganache entre chaque génoise, directement dans votre plat de service, en commençant par la génoise violette en dessous. Attention ! votre ganache est foncée et votre glaçage sera blanc : évitez donc de mettre de la ganache jusqu’au bord de la génoise, pour évitez qu’elle ne colore le glaçage. Une fois cette étape réalisée, mettez le gâteau au réfrigérateur pour 2h.

Quelques minutes avant de sortir votre gâteau, préparez votre glaçage en fouettant le cream-cheese, le mascarpone et le sucre glace. Il ne vous reste plus maintenant qu’à couvrir le gâteau avec le glaçage à l’aide d’une spatule (ou d’un couteau plat, à défaut), puis de le mettre au frais ! Personnellement, je l’ai fait la veille pour le lendemain midi.

Au moment de servir : pensez à sortir le gâteau du réfrigérateur environ 30 minutes avant afin qu’il soit bien moelleux et que le glaçage soit souple. Décorez de petits sucres colorés, mais inutile d’en mettre trop : la surprise est à l’intérieur ! :)

:: Rainbow Cake ☆ Ganache chocolat & glaçage au cream cheese ::

Résultat visuel ?

Je dois vous avouer que la pression était grande… J’avais tout bien fait, rien n’était allé de travers, mes génoises étaient jolies, ma ganache était miam… mais honnêtement, avant le moment fatidique de la découpe, impossible de savoir si le résultat est à la hauteur ! Me voilà donc armée d’un grand couteau, et j’entame la première part : le gâteau est dense, mais le couteau glisse facilement. Je découpe, je sors la part et là….. « Oooooooooh ! C’est trop beau !!!!!! ». Parce que oui, je vous le dis tout de suite : c’est trop beau ! :)  Et quand on a passé une demi-journée à faire son gâteau, et bien on est ravis et fiers quand les invités font des « oooooh ! » !

Résultat gustatif ?

Bon, un joli gâteau, c’est bien. Mais un bon gâteau, c’est mieux ! Honnêtement, je ne m’attendais pas à quelque chose de gustativement extraordinaire, mais j’ai été très agréablement surprise ! Les génoises étaient moelleuses avec un bon goût de vanille, la ganache délicieusement chocolatée et le glaçage tout frais et crémeux ! Ce n’était pas seulement « bon pour un gâteau de ce style », c’était « bon » tout court ! Yeah !

Tant mieux parce qu’on en a mangé pendant 4 jours, et oui… Et 4 jours après, même un peu moins moelleux, il était toujours bon. Et j’ai adoré avoir un arc-en-ciel dans mon réfrigérateur ! :)

Tout ça pour vous dire…

Vous avez du temps, l’envie d’un gâteau « oooooooh ! », d’arc-en-ciel et de magie dans les yeux et les papilles ? OSEZ !

D’ailleurs, c’est mon anniversaire dans quelques jours… Et si je faisais un Rainbow Cake ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cooking_lili 504 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog