Magazine Info Locale

Hyperincinérateur d'Echillais Pays Rochefortais Alert’ hausse le ton

Publié le 09 novembre 2014 par Blanchemanche
#Hyperincinérateur
Pays Rochefortais Alert’ hausse le ton
Mercredi, les militants de Pays rochefortais Alert’ont investi la salle du conseil pour protester contre l’incinérateur. © Photo Photo J. B.Publié le 08/11/2014  par
Ça chauffe entre les opposants anti-incinérateur et les élus. Mercredi soir, jour de conseil municipal, près de 80 militants ont investi la mairie et son parvis, perturbant le déroulement du conseil, afin de dénoncer le non-respect du maire, selon eux, de ses promesses de campagne.
Le ton est vite monté entre les conseillers et les opposants, après de multiples interruptions et des prises de paroles non autorisées (le public ne peut pas prendre la parole pendant un conseil municipal, NDLR). « Ce conseil ne s'est pas déroulé selon la règle de respect des élus, regrette Michel Gaillot, le maire. La manière dont certains se sont comportés, les propos de certains… un maire ne peut pas accepter cela. »
« J'assumerai jusqu'au bout »
Menaçant plusieurs fois de faire évacuer la salle, le maire a toutefois poursuivi mais n'a pas répondu aux questions des opposants « compte tenu de leur comportement ». Il ajoute : « Cela m'a valu des quolibets, mais j'assume pleinement et j'assumerai jusqu'au bout. Ils ont même insulté le Président de la République, c'est quand même grave ! » Si l'action venait à se reproduire, Michel Gaillot prévient que le conseil municipal se tiendra à huis clos. Chez les opposants, le ton se durcit face au manque d'écoute des élus. Xavier Boulard, porte-parole de Pays Rochefortais Alert', assure que l'action sera plus virulente, soutenue par une population « de plus en plus énervée face à l'immobilisme des élus ». Il légitime son action en rappelant l'opposition de Ségolène Royal au projet. La ministre de l'Écologie s'est en effet déclarée plusieurs fois hostile à l'incinérateur, avant pourtant de donner son feu vert cet été. « On a, dans nos actions, la bénédiction du ministère mais il n'agit pas : ça devient un devoir civique », affirme Xavier Boulard. Le militant n'imagine pas, par ailleurs, que les élus les délogent du terrain s'ils venaient à l'occuper au lancement du chantier, du fait de cette légitimité.
Pays Rochefortais Alert'annonce déjà que ce type d'action est appelé à se reproduire à chaque conseil municipal à Échillais, mais aussi dans d'autres communes. Et Xavier Boulard l'assure : « De plus en plus d'élus sont mal à l'aise car en face, ils ont la population, le ministère et d'autres élus ». En attendant, Michel Gaillot appelle à l'apaisement pour « pouvoir travailler au sein du conseil ».
Julien Bonnet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte