Magazine Auto/moto

Lincoln sur le bord de la faillite : Ford investit 5 milliards

Publié le 09 novembre 2014 par Critiqueauto
Lincoln sur le bord de la faillite : Ford investit 5 milliards

Même si les choses semblent aller de bon train pour Lincoln, ce n’est pas tout à fait le cas pour la division du constructeur américain Ford qui arrive à peine à remplir ses quotas. Bref, on peut comprendre la situation dans une certaine mesure puisque la majorité des véhicules offerts par Lincoln ne sont que des interprétations plus luxueuses de certains modèles Ford, ces derniers offrant de loin un meilleur rapport qualité/prix que leur jumeau haut de gamme.

C’est le nouveau directeur de Ford lui-même qui a entamé les procédures afin de doubler le budget alloué au développement ainsi qu’à la recherche chez Lincoln. La division du constructeur américain aura donc droit à 5 milliards, soit 2.5 milliards de plus que le budget initial, et ce, pour les 5 prochaines années. Ça peut sembler colossal 1 milliard de dollars par an, mais c’est un mal nécessaire pour sauver Lincoln de la faillite selon Mark Fields.

De nouveaux objectifs

Mark Fields, le directeur de Ford souhaite d’abord et avant tout que Lincoln devienne une marque de renom capable de rivaliser avec Cadillac, Mercedes-Benz, BMW et Audi et pour se faire, la division du constructeur américain aura besoins de nouveaux modèles. C’est en partie à cela que serviront les 2.5 milliards supplémentaires qui ont été alloués à l’équipe de recherche. Lincoln devra donc livrer d’ici 5 ans une nouvelle plateforme – appelé D6 —, qui sera capable de répondre aux besoins de plusieurs nouveaux modèles à traction avant, à traction intégrale ainsi qu’à propulsion. Cette nouvelle plateforme pourra également servir à Ford.

En ce qui concerne les nouveautés déjà attendues chez Lincoln, la division luxe du constructeur américain nous a promis un nouveau MKX en 2015 ainsi qu’un MKS complètement revu pour 2017. Ford profitera également de sa nouvelle plateforme en aluminium du F-150 pour offrir à la prochaine génération de Navigator une allure à la fois modernisée et une perte de poids massive.

De grandes ambitions

Mark Fields a déclaré dans une récente entrevue accordée avec Reuters que c’était très important pour lui que Ford ait une division luxueuse à son meilleur et que pour cela, il est nécessaire d’investir une grosse somme d’argent. L’objectif pour Lincoln est donc d’atteindre des ventes de 100 000 unités pour 2014, ce qui est déjà pratiquement réalisé. Toutefois, la direction de Ford souhaite faire passer ce nombre à 300 000 unités d’ici 2020.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines