Magazine Sport

Le PSG remporte le Clasico face à l’OM

Publié le 10 novembre 2014 par Ptimek

Grâce à son succès décroché face à l’OM ce dimanche soir (2-0), le PSG revient à un point du leader marseillais. Malgré un bon match de la part des Phocéens, Benjamin Mendy (csc) et Edinson Cavani ont permis aux joueurs de la capitale de prendre les trois points de la victoire. Les partenaires de Steve Mandanda, volontaires mais inefficaces, ont manqué de réalisme offensivement.

L’OM peut s’en vouloir. Le manque de réalisme de la formation marseillaise face au but s’est révélé fatal ce dimanche soir au Parc des Princes, en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Malgré une excellente entame de match et de sérieuses occasions pour prendre l’avantage, l’OM repart au final bredouille de la capitale, battu par son principal rival dans la course au titre (2-0).

Décomplexés, les hommes de Marcelo Bielsa ont pourtant pris cette rencontre par le bon bout, mettant à mal la solide organisation parisienne. Si Zlatan Ibrahimovic a débuté ce duel sur le banc, Edinson Cavani, logiquement titularisé en pointe, ne s’est pas ménagé face aux Marseillais. Volontaire mais pour le moins maladroit, l’ancien buteur de Naples n’a pas brillé de mille feux, butant bien souvent sur une défense marseillaise solide et efficace.

Côté OM, Romain Alessandrini s’est bien battu sur son flanc droit, manquant à deux reprises de faire trembler les filets de Salvatore Sirigu. Mais à l’image de Phocéens volontaires mais peu inspirés, les partenaires de Nicolas Nkoulou n’ont pas réussi à trouver la faille au sein d’une défense parisienne bien au rendez-vous.

Benjamin Mendy (contre son camp), pressé par Lucas, a d’abord donné l’avantage au PSG en fin de première période. Un but frustrant pour un OM dominateur mais incapable de faire la différence au tableau d’affichage. Malgré de bonnes intentions, l’OM a finalement sombré après le repos, dépassé par l’envie des joueurs de PSG. Profitant d’un excellent centre de Serge Aurier, et d’une supériorité numérique à la suite de l’exclusion très sévère de Giannelli Imbula, Paris a doublé la mise par Cavani.

Au final, les hommes de Laurent Blanc ont glané les trois points lors de ce Clasico sans briller. L’OM reste premier mais voit le PSG revenir à un point. Lyon, facile vainqueur contre Guingamp, suit en embuscade. Plus que jamais, la Ligue 1 reste indécise dans le haut du classement


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine