Magazine Conso

Un break de seize heures

Publié le 10 novembre 2014 par Colinebaptista26 @colineseraconte

règle des seize heures 3La règle des seize heures, sujet plutôt casse-gueule dans une société où les jeunes filles adulent des mannequins squelettiques et où le poids est un critère de discrimination.

Je vais donc vous en parler mais de mon unique point de vue. Je ne le prône pas comme méthode de contrôle de son poids ni pour mincir. Il s’avère juste que je la pratique naturellement, comme règle de bien être et que depuis, je me sens beaucoup mieux, je supporte bien plus facilement tous mes déplacements, ces changements d’horaires, ces différentes habitudes alimentaires.

Je l’ai déjà dit dans ce billet, je pratique le yoga depuis maintenant 8 ans et me suis initiée à la méditation depuis 4 ans. Je ne peux plus me passer de ces disciplines, elles font partie intégrante de ma vie dorénavant. J’en ai besoin. Elles ont, je pense, été mes planches de salut face à certaines situations de ma vie qui, professionnellement ou personnellement, étaient difficiles ou tristes. Puis, en lisant des témoignages ici et là, je me suis intéressée au principe du jeûne et de la diète. Les bienfaits semblaient évidents, un regain d’énergie, une meilleure connexion à son corps, à ses sensations comme celle de la faim. Petit à petit, certains jours, je me suis mise à manger seulement deux repas par jour. Puis, le lundi, je me suis mise à jeûner. Mais après deux mois, je me suis vite rendue compte que je ne pourrais pas tenir ce rythme sur le long terme. Pourtant, j’ai aimé cette sensation de légèreté et de réel bien-être que procure le jeûne. Mais cela me coupait trop de moments de vie que j’apprécie, comme le fait de partager mes repas avec mes enfants.

C’est finalement en lisant encore d’autres témoignages que je suis arrivée sur le « régime de huit heures ». Je n’aime pas le mot régime. Le régime induit une notion de restriction, de déséquilibre. En gros, tout ce qu’il faut éviter si l’on veut tenir sur le long terme et changer ses habitudes alimentaires. Voilà donc pourquoi je parle plutôt de la règle des seize heures. Ainsi, pour faire simple, on ne mange rien pendant seize heures, on laisse son estomac au repos. Par exemple, après un bon petit-déjeuner et repas dominical (qui se termine en général assez tard chez nous, vers 16h), je ne mange plus rien avant le lendemain matin, 8h. J’applique ce principe au moins trois jours par semaine. Cela va vraiment bien avec mes habitudes de vie puisque, lorsque je suis en déplacement hors de Belgique, je dois souvent déjeuner puis dîner avec mes équipes. Le lendemain, je ne mangerai donc rien avant 13h ou 15h (selon l’heure de fin de mon dernier repas). En parallèle, je continue bien évidemment à marcher, faire du yoga, du pilates, je m’active quoi. Et moins on mange, moins on a faim, c’est évident. Désormais, j’ai besoin de ces périodes de break de mon estomac, elles me sont devenues nécessaires.

Je sais que pour beaucoup, cela est considéré comme sauter un repas. Mais j’ai toujours pensé qu’au final, les nutritionnistes font un business comme un autre. Ils ont besoin de leur clientèle. Ici, il ne s’agit que d’appliquer une règle basique, qui correspond à notre nature. Dans nos sociétés, soit on mange trop, trop souvent, sans vraiment écouter son corps et attendre d’avoir vraiment faim soit on ne mange pas assez, par privation volontaire ou forcée. Le fait de passer par la case « jeûne » m’a permis de redécouvrir cette sensation, celle de la faim, de savoir la détecter et même l’apprécier.

Désormais, au lieu de prendre un petit déjeuner infâme ou pas terrible dans mon hôtel avant de filer à mes rendez-vous (et vous savez combien j’aime ce moment et ce repas lorsqu’il est bon!), je bois juste un thé ou un verre d’eau tiède avec du citron et je démarre ma journée. J’ai même parfois le temps de faire un peu de yoga – sun salutation – histoire de me mettre en jambe. C’est avec la pêche et le sourire que j’entame ma journée, même si la nuit a été mauvaise car un lit d’hôtel n’est jamais aussi bien que son propre lit.

Ai-je perdu du poids ? Oui et non. En réalité, j’ai surtout « minci » et je n’ai plus le ventre gonflé ni les jambes lourdes. Et je me sens beaucoup plus tonique. J’arrive même à tenir des postures au yoga que je n’arrivais pas à faire avant, comme si mes muscles respiraient plus et travaillaient donc mieux, plus efficacement.

Chaque personne doit adapter cette règle à son mode de vie. Dans mon cas, je ne peux/veux pas l’appliquer tous les jours car étant donné que certaines fois, je ne mange que entre 13h et 21h et d’autres fois, je ne mangerai qu’entre 9h et 17h. Mais les bienfaits sont réels, tangibles. Et je n’ai pas l’impression de me priver ni de me restreindre. Aucune frustration donc. Aucun besoin de me jeter goulûment sur la nourriture entre deux.

règle des seize heures 1
Je précise à nouveau que cette méthode marche pour moi, car elle s’adapte à mon mode de vie, ce ne sera pas forcément le cas pour tout le monde.

Si vous avez des « trucs » naturels qui marchent chez vous, n’hésitez pas à le dire dans vos commentaires. Les bonnes idées sont toujours utiles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • 2000 heures de soleil...!

    2000 heures soleil...!

    2000 heures de soleil, par an, ça fait rêver et c'est ce que propose la Croatie qui rentre dans l'Union Européen dans quelques jours... Souhaitons lui la... Lire la suite

    Par  123paris
    CONSO, SOCIÉTÉ
  • Summer break

    Summer break

    - blog en mode off, je vais tenter de poster en direct live de la plage, néanmoins vous pouvez toujours me suivre sur facebook/instagram/twitter! Lire la suite

    Par  Vntage
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • 24 heures de solidarité…

    heures solidarité…

    Sensible au travail accom­pli par l’as­so­cia­tion « Tissons la Soli­da­rité« , qui, par le biais de ses missions aide à l’in­ser­tion des femmes... Lire la suite

    Par  La Fille Aux Chaussures
    CÔTÉ FEMMES, PEOPLE
  • Le mariage de la Palette « Gourmet Break » et du rouge à lèvres « Wonders Works ...

    mariage Palette Gourmet Break rouge lèvres Wonders Works GREGORY FERRIE

    Coucou les filles. Il y a quelques semaines, j’ai eu l’opportunité de recevoir des produits de la marque Gregory Ferrié. Je vous avait fait part de cet envoi... Lire la suite

    Par  Caroline
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Comme un local : 24 heures à Berlin

    par Christine Orford Berlin. Riche histoire, riche culture, riche cuisine, riche en divertissements. La ville compte une abondance de choses à faire. Une... Lire la suite

    Par  Hostelbookers
    BONS PLANS, CONSO, VOYAGES
  • Les Recettes du bonheur, un film à voir!!!

    Recettes bonheur, film voir!!!

    Hello,Je suis une fan de la cuisine. J'aime cuisiner mais également découvrir de nouvelles adresses gourmandes, de nouveaux mets, feuilleter des magazines et... Lire la suite

    Le 21 juin 2018 par   Mélanie Deltenre
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Essai du sac à dos Belkin Classic Pro

    Essai Belkin Classic

    Le sac à dos que tous les amateurs de technologies doivent posséder. Comme plusieurs d’entre vous, je possède un portable, une tablette et un nombre incalculabl... Lire la suite

    Le 21 juin 2018 par   Monblgoapple
    HIGH TECH, MOBILES

A propos de l’auteur


Colinebaptista26 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte