Magazine Science & vie

Mysterieux neutrinos (11):Ce que je "crois": ( des lois à "structures de dieux"!)

Publié le 09 novembre 2014 par 000111aaa

Contrairement à mon attente, mon Candide   veut creuser le sujet neutrinos et matière noire

--------------------------------------------------------------------------------------------

-« Je suis sûr de t' avoir mal compris PAPY  dans ta conclusion d’hier quand  tu m’annonces que ces neutrinos  stériles sont peut-être les constituants de ces halos  de  matières noires  spatiales  ……Alors comment peuvent-ils  interagir entre eux puisque tu me parles de particules neutres  et insensibles à toute interaction ( électromagnétique , faible , forte ) ……

-« Ils resteraient sensibles à  la gravitation  PIERRE  et  de plus s’ils ont une vitesse élevée  peuvent  présenter une énergie cinétique très grande  …..Et donc  des chocs  mécaniques pourraient peut-être engendrer des signaux visibles  sur les télescopes très divers de nos satellites spatiaux ……. C’est pourquoi j’ai souligné dans ma conclusion  qu’ il convenait de savoir s’ils rentrent dans le modèle standard  ,ou ses appendices à savoir le champ de HIGGS  …… ou bien  si  l’on rentre dans une nouvelle physique ……..Mais peu m’importe s’il y en a 2 ou  3  comme CARTWRIGHT  le présente … MA PHOTO en bas de page 

-«   Une physique telle celle par exemple de celle de ton ami DOMINIQUE MAREAU  avec son modèle OSCAR ???

-«  Pourquoi pas, mais pas uniquement :Dominique s’est très clairement exprimé à leur sujet  dans ses commentaires sur  mon « MYSTERIEUX NEUTRINOS (n°6) ». Et je retiens comme essentielle dans ses propositions  celle  de l’absolue nécessité  de  l’existence d’une échelle subquantique ….Je suis un peu comme BLAISE PASCAL  dans son célèbre  morceau sur les deux infinis  :  je ne vois pas de limites nécessaires à l’existence  d’un extremum  dans l’  infiniment petit  réel  ….. Je juge d’ailleurs  qu’ il est prématuré de conclure  déjà  que c’est la mécanique quantique avec son formalisme  et sa fonction d’onde   qui dans l’ état actuel de la physique ont réussi à  en fixer le terme ultime  ….. Je ne comprends pas même que  beaucoup des physiciens  « académiques »  n’aient pas encore compris que puisque la gravitation n’est pas «  mariable » avec les autres interactions quantiques , il fallait autre chose de bien plus subtil  …..Ce que les «  Cordistes » proposent précisément  mais  ils se  font brocarder à ce sujet …..

-«  Tu es très audacieux  PAPY  en disant cela !Tu vas plus loin que les Cordistes !En conclusion , pour toi les  1,616.10-35 mètre et les 5,39056.10-44 seconde des  diverses coordonnées du MUR DE PLANCK   ne signifient rien !?

-« Je dis pas que ce soit inutile ou  même faux  PIERRE  , mais que c’est l’étape provisoire  de l’échelle du réel où nous mène et s’arrête  la mécanique quantique  d’aujourd’hui ! Au demeurant ,le problème  des « Cordistes » n’est pas uniquement là :il faut à l’aide d’un corpus de mathématiques  important partir de  diverses hypothèses  sur les  énergies présentes dans un  espace-temps  très multidimensionnel  sous formes de cordes …Ensuite  il faut arriver au but final qui est de pouvoir  décrire les diverses particules , symétries  et champs de ce dernier ….Objectivement, en lisant les publications actuelles  des plus  connus des représentants des cordistes ( surtout les Princetoniens )  je juge qu’ils sont arrivés  sur une immense place avec des milliards  de sorties  et   dont on ne sait plus s’il y en a une  ou  plusieurs de bonnes , voire toutes  !

-«  Tu me fais penser a cette histoire de notre regretté comique RAYMOND DEVOS   sur  cette place où les voitures une fois entrées  roulent prisonnières de leur enfermement …..

-«   Je suis sérieux  concernant ces physiciens des Cordes …Savoir découvrir   et  décrire les topologies d’  un  espace à multi dimensions dont certaines seraient  très petites et courbes  est un job mathématique  qui  débouche déjà sur des puissances de  milliards de   solutions  ….Hélas ce n’est pas tout ! !.Ainsi que je l’ai exposé ici dans une série d’articles très suivis ,  entre la topologie d’  un espace 3D«  simplicissime »   ,d’un espace temps 3D+T et  celle d’un espace  contorsionné à 10 ou à 26 dimensions  il faut entrer dans  le Réel et connaitre le prix énergétique à payer pour passer de l’un a l’autre ….Un chemin  de terre ou une autoroute ne nécessitent pas le même prix d’énergie !.Or basiquement   tout le monde s’en fout !Depuis NEWTON ,  EINSTEIN  jusqu’à WITTEN  et SUSSKIND  personne ne sait comment aborder le problème ….Il ne suffit pas de prétendre que l’espace même totalement vide  n’existe pas  , ou bien qu’ il est éternel et incréé  …ou  encore qu’ il est rempli de ceci ou de cela  , à titre définitif ou à titre temporaire  etc. Il faut déjà  savoir  le prix à payer, pour partant du néant le faire exister……. «  MAIS C’EST   LA  LE PROBLEME D’UN DIEU CREATEUR ! » diraient des  religieux ou des philosophes ….Un physicien  cherche  à découvrir  les lois avec de tels  pouvoirs   ET NE SAURAIENT SE SATISFAIRE D’UN  CONCEPT  DIVIN …….

-« AH PAPY ? EN PLUS DES MATHS … TU VEUX DE LA THERMODYNAMIQUE ET DE L’ENTROPIE !

  a suivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine