Magazine Cinéma

Film : Interstellar (2014)

Par Ric01a

interstellar-christopher-nolan-poster

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥♥

« Pour ce long métrage, le réalisateur a demandé à Hans Zimmer de composer une musique sans rien lui dévoiler de l’intrigue du film : Christopher Nolan a écrit un texte d’une page à Hans Zimmer, sans rapport direct avec le récit développé dans le long métrage, et lui demandant d’écrire la musique que ce texte lui inspirait. »

Seigneur… Comment peut-on faire un film aussi fabuleux et surtout… Une bande son aussi extraordinaire que celle-ci transcendant l’œuvre… Bouleversant… Interstellar est un film du légendaire Christopher Nolan à qui l’on doit nombre de film de génie comme Inception, le prestige, les Dark Knight (Batman),man of steel,memento…Bref, que du bon. Bien que le film peine à lancer son génie, il faut partir de l’idée que le tout dure tout de même trois heures et que on à largement le temps d’assister à du grandiose par la suite. Pour ma part, certains point de l’intrigue sont prévisible… Sauf Matt Damon… J’ai toujours pas compris d’ailleurs pourquoi ce choix et d’ou y sort…Mais on s’en fou… L’acteur principale (Mattew McConaughey) m’a conquis du début à la fin, surtout lors les scènes de situations extrême ou l’on sent la peur contrôlé par un vrai pilote expérimenté qui ne lâchera rien. Pour une fois que au cinéma personne ne bronche, je comprend mieux pourquoi y pleut depuis deux jours : Lors des passages sans son (c’est drôle si on le dit vite), le public reste muet et admiratif devant la galaxie se dévoilant sous ses yeux… La découverte de l’univers est une chose qui fascine et ça se voit clairement (C’était exactement la même chose pour Gravity). Le fond du film est tout de même prise de tête est pas forcément donner à tout le monde qu’on se le dise, mais pour le coup, il fera terriblement honneur au fans de science fiction qui depuis des années entendent parler de théories quantique, de trou noirs et donc de voyage temporel par la même occasion. La musique de Hans Zimmer est reconnaissable parmi des milliards… Je vous l’avoue : J’ai même fermer les yeux parfois pour me plonger entièrement dans la musique… C’était incroyable à entendre dans la salle de cinéma… Je pense sincèrement que Interstellar est une des nombreuses expérience qui mérite encore de se vivre, non pas devant sa télé mais bel et bien devant un écran gigantesque de cinéma avec un énorme paquet de pop corn ou Mnms pour ma part (J’en ai encore mal au bide, sans déconner…) (Imaginer pendant trois heures, vous mangez des mnms… sans s’arrêter hein…) Final grandiose qui vous pousse à larmoyer comme un bébé… Effet garantie.

Ric01a

Ps : Si jamais comme moi, vous trouvez que cette avis est bidon : Je vous invite à visiter notre partenaire La Maison Musée, qui à fait un excellent article sur le sujet !

http://lamaisonmusee.com/2014/11/09/impressions-interstellar-odyssee-humaniste-des-grands-espaces/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte