Magazine Ebusiness

BFR ? besoin en fonds de roulement [vidéo]

Publié le 10 novembre 2014 par Bedigitalbusiness @bdb_paris

Dans le cadre du coaching avec les créateurs d’entreprises digitales ou non, il y a un moment où la notion de BFR arrive… Et là, c’est le drame pour les non comptables, c-à-d. 99% des chefs d’entreprise : qu’est-ce que c’est ? comment cela se calcule ?
Le BFR calcule le cauchemar de chaque chef d’entreprise : comment payer ses fournisseurs alors que ses clients n’ont pas (encore) payé…
Pour ceux qui veulent un expert-comptable, je vous invite à découvrir le site de celui de l’entreprise : expert-compable xtremum.FR

Le BFR, c’est important ?

Le BFR, c’est l’argent à donner (fournisseurs, salaires..), avant que les clients vous paient.
Le BFR est la notion à suivre pour que les entreprises réussissent leur lancement et qu’elles puissent assumer financièrement leur croissance d’activité. Le but : être certain que vous ne serez pas en cessation de paiement.

  • L’entreprise le plus à risque
    Plus vous avez de stocks, plus vos délais de paiement fournisseurs sont courts, plus ceux de vos clients longs, plus votre société malgré un CA en hausse va devoir fermer : votre BFR est trop important.
  • Refuser des clients
    Certains clients doivent être refusés, car ils demandent trop d’investissement fournisseur et votre société ne peut pas gérer le décalage de trésorerie. Ou alors ils paient comptant ou au pire 70%, 80% voire 100% à la commande.
  • Refuser les mauvais payeurs
    Plus vous avez de mauvais payeurs, plus le risque de cessation de paiement s’approche.
  • L’important, ce n’est pas le nombre de client, c’est la qualité du client !
    Plus vous avez de clients, plus vous risquez des impayés, plus votre BFR explose… Des sociétés avec des dizaines de milliers de clients ferment car les impayés sont trop nombreux : le BFR ne peut plus être financé.

En 60 secondes : le BFR

Le BFR est un décalage de trésorerie.
L’objectif : savoir si de l’argent est nécessaire (et combien) pour payer vos fournisseurs alors que vos clients ne vous ont pas encore payé.

  • Exemple : vous vendez des savons à des hôtels
    – Vous achetez pour 20 000€ de savons à votre grossiste le 1er janvier, il attend votre paiement le 31 janvier. (une partie des dettes)
    Évidemment d’autres dettes existent : impôts, taxes, salaires, autres fournisseurs… pour 80 000 euros
    – Vous vendez pour 8 000 € de savons à votre clients BtoB, il vous paiera le 31 mars. (créances clients)
    – Vous avez pour 25 000 € de savons non vendus (stocks[calculé au prix de vente]).

La formule de calcul
BFR = (Stocks + créances client) – (dettes fournisseurs + salaires + taxes)

  • Le BFR est négatif : Comment financez-vous ce décalage ? Avec les excédents de trésorerie obtenus avant ? Un prêt bancaire ? Comment faites-vous pour réduire ce BFR négatif ?
  • Le BFR est à 0 : la vigilance est de mise.
  • Le BFR est positif : vous avez sans doute réussi à obtenir que vos clients vous paient avant que vous payer les fournisseurs (vous êtes un grand compte, une grande entreprise, ou vous travaillez dans des secteurs où c’est naturellement ainsi…)

Le livre pour savoir ce qu’est un actif et un passif

BFR ? besoin en fonds de roulement [vidéo]

BFR : en détails en vidéo



BFR : le calcul en détails en vidéo




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bedigitalbusiness 784 partages Voir son profil
Voir son blog