Magazine Culture

#FREENABILLA : Le hashtag le plus populaire en France

Publié le 10 novembre 2014 par Misteremma @misteremma

Le choc de la semaine dernière étant passé, les médias n’ayant plus que le prénom de Nabilla en tête de gondole, les réseaux sociaux et autres humoristes peuvent s’emparer de l’affaire.

Pour rappel, Thomas Vergara a été emmené aux urgences ce vendredi 7 novembre dans un état jugé grave. Sa compagne, Nabilla Benattia a elle-même appelé l’ambulance. Après avoir annoncé aux policiers qu’ils avaient été agressés en rue par 3 individus. Puis, confrontée aux caméras de surveillance, la vedette des Anges de la Télé-Réalité a changé la version des faits en indiquant que le couple avait eu une dispute, pour enfin avouer que Thomas s’était enfoncé lui-même le couteau dans le thorax sous l’influence de la cocaïne.
Au fil des jours, l’état de santé de Thomas Vergara lui permettant de témoigner, il s’en tient à la première version, celle de l’agression.
Cette confusion dans le déroulement des faits ont conduit la jeune femme à la maison d’arrêt pour femmes de Versaille.

oops-nabilla

Depuis la sortie de ce scandale, les langues se délient et de vieilles affaires refont surface comme celle du 8 août 2014 à Aix où Thomas est arrivé à l’hôpital avec un coup de couteau dans le dos. Des anciens candidats de télé-réalité affirment que Thomas est violent sur Nabilla comme Zelko dans 7sur7 ou encore Sacha dans la DH :

J’ai entendu dans le milieu qu’elle était frappée par Thomas. Les gens ignorent à quel point il peut être violent.
Alors, pour moi, cela peut très bien être un acte de légitime défense.
Je souhaite alors plein de courage à Nabilla.

Alors Nabilla a-t-elle peur de son compagnon ? Est-ce de la légitime défense ?
Le parquet indique qu’elle ne dit pas qu’elle était en état de légitime défense le soir des faits, mais assure avoir très peur de son compagnon qui l’aurait frappée à plusieurs reprises dans le passé après avoir consommé des stupéfiants.

Entre-temps, les personnalité comme Danny Boon, Gonzague et Bruno Guillon ont réagit sur les réseaux sociaux avec humour (chacun appréciera ou pas) :
dany-boon-nabilla

bruno-guillon-nabilla

A l’opposé Tatiana F-Salomon parle de sa compassion pour la jeune femme de 22 ans dans le nouvel Obs (lire l’article) : à la fois jouet et miroir d’une société du spectacle toujours plus féroce et vorace.

Le hashtag #FreeNabilla est devenu depuis 24h le plus populaire sur Twitter et certains s’emparent du buzz pour se faire de l’argent en proposant des t-shirts et autres goodies à l’effigie de Nabilla. Ainsi va le monde en ce 11 novembre 2014…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 41843 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte