Magazine Santé

L’incontinence féminine et la rééducation périnéale

Publié le 11 novembre 2014 par Frédérique Martin @musclerperinee
L'incontinence féminineL'incontinence féminine

Contrairement aux idées reçue, la ménopause n’est pas le seul facteur qui provoque l’incontinence féminine. Apprenez en plus sur ce sujet grâce à notre article, et surtout voyer quels sont les bienfaits de la rééducation périnéale à mener à domicile, ou bien en cabinet avec une sage-femme.

De nos jours, à l’instar d’un fléau, l’incontinence urinaire prend de l’ampleur notamment chez la gent féminine. Si l’on ne porte nos observations que sur le territoire français, force est de constater que les chiffres sont alarmants. En effet, environ 70 % des 3,5 millions de personnes souffrant d’incontinence sont de sexe féminin. Et, la cerise sur le gâteau, il n’est plus approprié de dire que le phénomène ne frappe que les femmes âgées. Certes, il n’est pas fréquent chez les jeunes mais il est bel et bien présent. Par ailleurs, le problème de fuites urinaires n’est pas seulement d’ordre hygiénique mais également d’ordre social. Pouvant survenir aussi bien le jour comme la nuit, il constitue une source de handicap au quotidien des dames. Parmi ses effets indésirables, citons principalement les sensations de gêne et de honte. Fort heureusement, la rééducation périnéale existe et peut jouer un rôle non négligeable dans le cadre de la lutte contre l’incontinence féminine. Voyez par vous-mêmes.

L’incontinence urinaire chez la femme en bref

On parle d’incontinence urinaire quand on ne peut pas contrôler les envies d’uriner. De ce fait, on laisse échapper involontairement une quantité plus ou moins abondante d’urines dans nos dessous. Inutile de se voiler la face, c’est absolument désagréable ! Mais pourquoi une personne devient-elle incontinente ?

Les causes de l’incontinence féminine

Outre la dégradation naturelle des tissus, de nombreux contextes dans la vie d’une femme concourent à la fragilisation du muscle responsable de l’équilibre urinaire baptisé périnée. On peut accuser essentiellement la constipation, le surpoids, le tabagisme, la pratique de sports et d’activités physiques intenses, la grossesse, l’accouchement vaginal et la ménopause. Alors, comment y remédier ?

Les diverses formes d’incontinence urinaire

Afin de mener efficacement un combat contre les fuites urinaires, vous devez impérativement prendre connaissance du type d’incontinence auquel vous avez affaire. En effet, sachez qu’il en existe deux grandes formes à savoir : l’incontinence d’effort et l’incontinence par impériosité.

Si le trouble se présente simultanément à l’exercice brusque et soudain d’une pression abdominale assez forte sur le plancher pelvien, vous êtes confronté à un problème mécanique appelé incontinence urinaire à l’effort. À titre d’exemple pratique pour ce premier cas : le simple fait de tousser ou de rire, l’éternuement, l’effort physique comme la marche rapide ou le saut, l’élévation d’une certaine charge, … suffisent pour occasionner une perte d’urines.

Si vous ressentez des besoins pressants et importants de manière intempestive c’est-à-dire que sans que votre vessie ne soit pas entièrement saturée ; si malgré vos efforts à retenir vos envies de façon accrue, un écoulement d’urines survienne alors que vous n’êtes pas encore arrivé aux toilettes ; il s’agit d’une incontinence par impériosité autrement connue sous le nom d’incontinence d’urgence. C’est un problème lié à une hyperactivité de la vessie.

Dans le rare cas où les deux symptômes se manifestent conjointement, vous êtes face à une incontinence mixte.

La rééducation périnéale pour venir à bout de l’incontinence féminine

Parmi les solutions prometteuses pour éradiquer l’incontinence urinaire chez la femme se distingue la réhabilitation du périnée. En effet, elle est à la fois utilisée à titre de prévention et de traitement. Mais encore, elle ne nécessite ni la prise de médicaments ni l’intervention chirurgicale. Son principe de fonctionnement est simple : faire travailler les muscles péri-vaginaux afin de tonifier le périnée. Les techniques utilisées sont généralement l’électrostimulation périnéale, le biofeedback et la rééducation périnéale manuelle. En complément, vous pouvez vous servir de cônes vaginaux, de boules de geisha, …

Résumé
L’incontinence féminine et la rééducation périnéale
TitreL'incontinence urinaire et les bienfaits de la rééducation périnéaleAuteurFrédérique MartinEn quelques motsQu'est ce que l'incontinence féminine ? qu'elles sont les causes de ce trouble, véritable désagrément intime ? Comment en venir à bout ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédérique Martin 1521 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine