Magazine Insolite

Vermödalen : 465 photos

Publié le 11 novembre 2014 par Didier Vincent

La peur que tout ait déjà été fait d'avance.

Des photos, des mots, des créations, des peintures, par delà leur unicité, leur originalité, le vertige de leur ressemblance avec des milliers d'autres. L'originalité est rare, ce n'est même qu'une idée, un horizon. Aussi rare que les grands photographes ou les grands peintres si souvent incompris à leurs débuts ou même toute leur vie. Nous serions donc condamnés à être des moutons, des grains d'une série de clones, des monades toutes identiques. Nous serions fiers de notre identité, de ce que nous créons, uniquement au regard du réseau d'identités dans lequel nous sommes pris, comme librement englués. Sortis de ces traces, nous sommes incompris, errant dans les déserts de l'indifférence. Seul le génie sait naviguer dans un total manque de reconnaissance. Se démarquer est à payer du prix fort de la solitude.

vemödalen - n. the frustration of photographing something amazing when thousands of identical photos already exist—the same sunset, the same waterfall, the same curve of a hip, the same closeup of an eye—which can turn a unique subject into something hollow and pulpy and cheap, like a mass-produced piece of furniture you happen to have assembled yourself.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine