Magazine Société

Pourquoi notre gouvernement, à la tête de notre État, est-il tombé si bas ?

Publié le 11 novembre 2014 par Philippejandrok

IMG_2756.JPGAux États-Unis, Arnold Abbot qui nourrit les sans-abris depuis 20 ans dans sa ville de Fort Lauderdale, est condamné à 60 jours de prison pour avoir nourri des sans-abris, alors que l’on dépense dans ce pays, près de 4 milliards de dollars pour les élections les États-Unis condamnent les actes de générosité envers les pauvres en mettant cet homme de 90 ans en prison ?

D’après un tel jugement de l’autorité et du pouvoir, les pauvres doivent disparaître du paysage, et il ne faut montrer que la partie la plus agréable, celle de la réussite sociale et non pas celle de la faillite du système, et tant pis si les gens meurent de faim, tant que l’on ne les voit pas…

En France, Yvette Bert, 76 ans, vit dans une maison de retraite et touche 650 euros/mois, elle organisait des lotos caritatifs pour récolter des fonds pour les reverser intégralement à des associations. Malgré son acte de générosité spontané, la voilà condamnée à 6 mois de prison avec sursis et à 100 000 euros d’amende par la justice de notre pays, en revanche, Monsieur Jean-Claude Junker qui a organisé la fraude fiscale de 340 multinationales vers le Grand Duché du Luxembourg est promu à la tête de la Commission européenne ?

Le comptable plublic, Franck Mordacq, qui a versé 260 millions d'euros au groupe Tapie est pour l'instant condamné par la Cour des comptes à payer une amende de 1 168 euros, malgré les fautes reconnues et commises par celui-ci, et une retraitée est condamnée à payer 100 000 euros d'amende pour avoir osé aider les pauvres ?

Nicolas Sarkozy est attrapé la main dans le sac, 13 millions d’euros non déclarés de dépassement de frais de campagne, d’où viennent-ils, qui a fourni cette somme, a-t-elle été gagnée honnêtement ? Pourquoi Bercy a fermé les yeux durant des années sur ces 13 millions d’Euros, alors que si un contribuable omet de déclarer 1 000 euros ou moins, celui-ci se voit traiter comme un voleur et contraint de verser une amende pour lui apprendre à tricher ? Qui va traiter Nicolas de Sarkozy de voleur, qui va le condamner, si jamais il est condamné ?

Aucune amende, aucune condamnation en vue, aucun acte de charité offert avec cette somme, mais on condamne une retraitée pour acte d’altruisme et de charité chrétienne, cette même charité que l’on nous inculque tout au long de notre vie et lorsque l’heure vient de l’appliquer, le système régalien envoie les saints aux galères ?

Si Jésus Christ était réincarné aujourd’hui, il serait également matraqué par les CRS et jeté en prison pour trouble de l’ordre public, alors que ce même Jésus Christ est admiré, vénéré, par des millions de fidèles en France et dans le monde entier, le pouvoir a choisi de s’éloigner des valeurs morales autant que religieuses pour ne valoriser qu’une seule et unique valeur, celle du profit, ainsi, seuls les nantis et les riches sont dignes de respect et doivent être protégés par le système, les autres, les fourmis que nous sommes, doivent êtres réduites au silence par la farce publique.

Autre incohérence scandaleuse, Christophe Margerie, PDG de Total, a pollué notre planète durant toute sa vie professionnelle et l’État français lui offre des funérailles nationales ?

A-t-il comme Victor Hugo qui se prenait pour Victor Hugo, Albert Camus, Jean de la Fontaine, Racine, Molière, Rabelais, Villon et tant d’autres grands hommes de notre pays, laissé un témoignage mémorable de son passage sur terre hormis sa présence à la tête d’une multinationale qui ne payait pas ses impôts en France?

Le jeune Rémy Fraisse, étudiant écologiste, pacifiste, protégeant de son corps la forêt de Sivens contre la destruction et les intérêts financiers, est assassiné par la police française par une bombe à main, militaire, qui au lieu d'être projeté à terre par un officier est lancée en l'air pour faire plus de dégâts, l'officier responsable de sa mort n’est et ne sera ni jugé, ni condamné, et les députés de notre pays, élus de la République, ont refusé de faire une minute de silence à l’Assemblée pour lui rendre hommage, ils se sont rendus coupables du plus grand mépris de la personne humaine, mais surtout, ne se sont pas gênés pour se moquer du défunt par des petites remarques insultantes prouvant à quel point ils sont en décalage avec la réalité et ceux qui les ont élus.

Alors, oui, nous devons repenser notre politique et surtout, nous devons apprendre à ne plus voter pour des individus qui ne représentent que les multinationales et pas les citoyens.

Notre ministre de l’économie, M. Macron, un pur produis de la banque Rothschild déclarait récemment que les Français gagnaient trop et qu’il fallait serrer la vis, davantage encore... alors qu’il a gagné en 4 mois, 900 000 euros, doit-on lui rappeler que des familles en France ne touchent que 500 euros/mois pour vivre ? Il peut gagner ce que bon lui semble, là n’est pas le problème, mais qu’il ait la décence de respecter ceux qui n’ont pas cette chance, son mépris est inadmissible, intolérable et indigne d'un ministre de la République, d'ailleurs, celui-ci n'est pas un élu du peuple, il a été placé à ce poste par le président lui-même qui a remercié les banques, qui ont financées ses frais de campagne.

Qu’en est-il du prédécesseur Cahuzac qui fraudait le fisc en mentant ouvertement et publiquement ? Oh, possédant les relations nécessaires, il n’est pas comme notre Mamie courage, condamné à verser 100 000 euros d’amende pour avoir aidé les pauvres, non lui, il a volé l’état français en refusant de déclarer sa fortune personnelle, comme nombre de ses confrères de tous bords qui n’ont fait que très peu de vagues pour ne pas attirer l’attention sur leurs petites affaires, ce qui prouve à nouveau, que seuls les pauvres doivent payer pour les riches, et doivent payer les abus des riches.

À présent, le FISC a reçu l’ordre de nos gouvernants d’éplucher les factures d’électricité et de gaz des chômeurs pour contrôler s’ils ne trichent pas, s’ils sont bien les pauvres qu’ils prétendent être.

Mais de quoi s’agit-il ? D’une volonté clairement déclarée de l’état français de mettre la tête d’une majorité de Français dans la fange et de la laisser à peine respirer en lui faisant croire que les responsables des déficits sont les citoyens de ce pays qui ne font que payer les erreurs, les fraudes, les fourberies des politiques à la tête de l’état ?

Les chômeurs ne sont pas responsables de leur situation, le responsable c’est, entre autres, Jean-Claude Junker, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, qui ont tous utilisé le chômage comme levier pour permettre de cacher les mauvaises actions du grand capital. Ce n’est pas ici un discours communiste, mais juste une analyse objective d’une situation qui ne se résoudra jamais.

Le gouvernement vote des lois pour limiter les PME/PMI, laissant ainsi le champ libre aux grandes entreprises qui fuient le pays pour ne pas payer l’impôt, brisant dans leur fuite, le marché de l’emploi.

Exemple, un individu créer son entreprise en France, la fait fructifier, puis il décide de la vendre, l’état prélève 70% du fruit de la vente, en Belgique dans les mêmes conditions, l’État ne prélève rien ?

Le même individu créer son entreprise en France, avant même d’avoir pu rentrer le moindre cent dans ses caisses, L’urssaf lui réclame des sommes qu’il ne peut payer, et comme il ne peut payer, on lui impose 10% supplémentaire, cela lui apprendra à ne pas prévoir.

Comment dans ces conditions, encourager la création d’entreprises en France, et ce ne sont que deux exemples. Notre ministre de l’échec et de l’emploi, insulte les chômeurs, lui qui cumule les emplois, mais il ne fait rien pour fournir et créer justement des emplois, car, il n’est que ministre, pas créateur d’entreprise, pourtant, la constitution française impose à l’état de trouver du travail aux chômeurs et que fait cet état ?

La chasse aux faux chômeurs, au lieu de faire en sorte de créer de l’emploi, il avoue son échec en cherchant à débusquer ceux qui ruinent la France ???

Mais ceux qui ruinent la France sont ceux à qui on offre des postes clés, ceux qui ont ruiné le Crédit lyonnais ont tous reçu des promotions sur le compte des citoyens français qui payent encore cette faillite, est-ce normal ? Et on envoie M. Kerviel en Prison, qui n’est qu’un maillon ridicule, certes coupable d’avoir fait son travail, pour cette machine monstrueuse qu’est la Banque ?

Total, ne paye pas d’impôts en France, combien de multinationales françaises ne payent-elles pas ce qu’elles devraient, aidées, par M. Junker, des entreprises qui pourraient largement payer leur dû à l’état, et qui relanceraient notoirement l'économie, mais qui refusent ce devoir civique, mais alors, cet argent qui file entre les doigts de cet état à la vision sélective, il faut le trouver, mais où ?

Dans la poche des pauvres, dans la poche des « Fraudeurs », mais qui sont les fraudeurs, les vrais fraudeurs ?

Ce ne sont ni les chômeurs, ni les bénéficiaires des minimas sociaux, ce sont ceux qui se cachent et qui décident de montrer du doigt de faux coupables pour ne pas qu’on les regarde.

Par notre passivité et notre confiance, les hommes politiques ont voté des lois contre les citoyens et nous en subissons tous le contre coup aujourd’hui sans pouvoir rien y faire. La majorité des Français vit dans de grandes difficultés au quotidien et nos gouvernants s’acharnent à imposer de nouveaux impôts, de nouvelles taxes justement à ceux qui ne sont responsables que d’une chose, de les avoir élu.

Nous vivons une époque formidiable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine