Magazine Coaching sportif

4 Raisons valables de boire du café

Publié le 11 novembre 2014 par Miseenforme
Image

Quand c'est le temps de devoir remplir plusieurs tâches lourdes de conséquences, c'est important que votre attention, vos capacités cognitives et votre rapidité d'esprit soient au rendez-vous. Le problème avec tout ça, c'est quand se poursuit sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. À ce moment, le corps commence alors à produire davantage de cortisol, car c'est une source d'énergie plus soutenante, mais avec plusieurs effets secondaires:

  • glycémie incontrôlée
  • faim
  • fatigue
  • mauvaise gestion des événements imprévisibles 
  • prise de gras autour du ventre
  • problème de sommeil
  • sentiment de brume dans le cerveau

Bref, ça peut être une bonne chose à court terme et pour les gens qui carburent au stress, mais à moyen/long terme ça n'est pas viable et les troubles de santé peuvent survenir. C'est donc quelque chose dont les gens doivent à priori être conscients ou du moins, informés. Pas besoin de tout changer drastiquement les habitudes, mais d'être à l'écoute des signes et symptômes.

Ce que je veux vous faire comprendre aujourd'hui, c'est que même si le café est souvent associé au stress, il peut parfois être très utile pour des situations bien précises. 

4 SITUATIONS SPÉCIFIQUES

  1. ÇA AIDE À RÉCUPÉRER PLUS RAPIDEMENT ET À DIMINUER LES COURBATURES. Le café est l'un des outils les plus utiles pour diminuer les effets néfastes des courbatures qui surviennent 1-2 jours après l'effort. En plus, ça aide à reprendre de la force pour ré-acquirir de la force et les fonctions musculaires après une grosse fatigue. Selon des études, 5mg/kg de poids aide à diminuer de 24-48% les muscles endoloris. Finalement, ça aide à recouvrir la force liées à des exercices très lourds. Entre les parties d'un tournoi, ça aide à retrouver l'énergie nécessaire plus rapidement.
  2. AUGMENTER L'INTENSITÉ DES ENTRAÎNEMENTS. Ce n'est pas bien difficile à comprendre, car ça augmente la sécrétion d'hormones stimulantes telles l'épinéphrine et la norépinéphrine, ça augmente l'utilisation des acides gras dans le sang, ça fait relâcher du calcium musculaire qui aide pour les efforts d'endurance et ça diminue la faim et la fatigue. Bref, c'est un activant!
  3. AMÉLIORER LA COMPOSITION CORPORELLE. Étant donné que c'est un activant, ça augmente le métabolisme et ça fait brûler plus d'énergie à la hauteur de 3%. Ça peut aider à changer l'utilisation de l'énergie en utilisant plus de gras, ça augmente la sensibilité à l'insuline (à cause de la grande quantité d'antioxydants) et ça peut moduler la glycémie. 
  4. DONNER UN GROS BOOST POUR UNE PERFORMANCE D'ENDURANCE. La meilleure façon d'y arriver, c'est de ne pas en boire souvent, pour qu'à la compétition, vous ayez une augmentation de performance de 4-17%. Car le corps peut en effet devenir habitué et les effets peuvent quand même être présents, mais moins longtemps.

 


Partager sur Facebook
Samuel Gauthier
par Samuel Gauthier 11 nov. 2014 - 04:26  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miseenforme 17174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte