Magazine Société

La rénovation du Patrimoine continue sa route sur son chemin de croix

Publié le 11 novembre 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! - Lecteurs et contributeurs: inscrivez-vous / connectez-vous sur les liens à droite --> Appelé durant 23 ans, le concours Pèlerin "Un Patrimoine pour demain", change désormais de nom et devient le "Grand Prix Pèlerin du Patrimoine". Pour se donner davantage de visibilité auprès du public, il se dote d’un nouveau logo et un nouveau site internet.

En amont de la remise des Prix de la 24e édition qui se déroule le 21 novembre à l’Abbaye Royale de Fontevraud, en présence d’Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française, Il affronte désormais l’avenir avec une nouvelle stratégie d’engagement, dans le soutien au patrimoine grâce aux mécènes, au développement de partenariats innovants et des acteurs régionaux des grands sites français.
Depuis sa création en 1990, la vocation première des actions menées dans le cadre du concours, consistent à construire pour les générations futures et pour le maintien de la mémoire. Afin de pérenniser et assurer la qualité des édifices, il valorise de jeunes artisans et leur permet de réaliser leurs premières œuvres. Le grand prix aide de cette manière, les jeunes restaurateurs à s’installer. Les projets participent également à la transmission d’un savoir-faire. Comme celui de la lumière, symbole omniprésent dans les lieux religieux, elle nécessite une connaissance et une expertise particulière. Depuis 24 ans, le concours distingue 250 projets dans 21 régions de France.

Aujourd’hui, chaque année, plus d’une centaine de dossiers au concours sont reçus. Après une première sélection, le jury, composé d’experts et de défenseurs de notre Patrimoine, fait son choix sur un peu moins de la moitié retenus. Lors de la cérémonie du 21 novembre, le jury va distinguer huit lauréats porteurs de projets différents qui rentrent dans le cadre des nouvelles catégories. En plus du Grand Prix Pèlerin du Patrimoine qui récompense les projets majeurs de restauration ou de conservation, d’autres récompenses sont attribuées aux lauréats pour, celui: de la transmission et du partage, du lecteur Pèlerin, "ensemble pour le patrimoine", du jeune artisan d’art, des croix et des chemins, ainsi que le prix spécial de la rédaction Pèlerin. En plus de ces six prix, deux prix important se détachent, le Grand prix Pèlerin du patrimoine, comme déjà vu, et celui du Prix du patrimoine contemporain du Chantiers du Cardinal, partenaire du concours. Dans le cadre du concours du Grand Prix du Patrimoine, ce prix récompense la création d’un artiste contemporain. Créer en 1931 par le Cardinal Verdier, il permet de transmettre aux habitants un héritage culturel. Acteur majeur de la construction, de la rénovation d’églises et d’espaces spirituels en Ile-de-France, elle présente les projets de construction qu’elle finance dans les 8 départements de la région. En 83 ans, il contribue à la construction de pas moins de 300 églises et bâtiments paroissiaux, comme celle de maison d’église. Les chantiers du Cardinal les considèrent, certes comme une maison de dimension spirituelle mais également avec une approche d’un lieu accueillant d’échange ouvert à tous. La communauté catholique, mais aussi les autres résidents, attendent ces projets. Le Grand Prix Pèlerin du Patrimoine veut être le prix de tous ceux et celles qui souhaitent œuvrer pour sauvegarder et transmettre un patrimoine aux générations futures. Les personnes qui le souhaitent, peuvent déposer leur dossier de candidature, avant le 31 mars 2015, pour participer à une des huit catégories du concours. Le dossier ainsi que les conditions de participation se trouvent sur le site internet indiqué plus haut.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine