Magazine

Barakamon

Publié le 11 novembre 2014 par Kuroohana @HanaBorderland

barakamon, anime, chroniqueAnnée : 2014

Genre : Comédie, Slice of Life

Épisodes : 12

Synopsis : Honda Seishuu est reconnu pour sa maîtrise dans l'art de la calligraphie. Mais à Tokyo lors d'un concours, le directeur de l'exposition lui avoue qu'il trouve son art totalement impersonnel et trop "carré". Honda perd son calme et lui fout littéralement son poing dans la figure. Il est alors contraint et forcé de s'éloigner quelque peu pour réfléchir, et déménage sur une île paumée au large de l'archipel. S'il y va à reculons, il va finalement découvrir de nombreuses choses sur l'île, sur ses habitants , sur lui-même et pourquoi pas y trouver l'inspiration.

Mon avis : C'est frais, c'est fin, ça se mange sans faim ! Barakamon est une anime qui respire les vacances, avec un humour décapant qui ne laissera personne insensible. J'ai été totalement séduite par les personnages qui sont tous attachants et par cette tranche de vie profondément humaine. 

Barakamon est à la base un manga de Yoshino Satsuki, toujours en cours au Japon avec dix tomes au compteur et édité chez nous chez Ki-oon. On y suit donc Honda, triste génie en calligraphie qui par un manque de sang froid a fracassé bien comme il faut son directeur. Ni une ni deux on l'envoie dans un coin perdu du Japon, ce qui lui fait l'effet d'un bon coup de pied aux fesses. Imaginez que l'on vous oblige à déménager au fin fond d'une ferme berrichonne pour élever des chèvres, jusqu'à ce que mort par ennui s'en suive. Bah tout pareil.

barak1.jpg
barak2.jpg
barak3.jpg

Mais là ou il pensait ne trouver qu'une bande de fermiers sans grand intérêt, les habitants de l'île sont en réalité très accueillants et vont lui faire découvrir un nouveau mode de vie. Entre autre, la petite Naru toute excitée par l'arrivée d'un nouveau venu va lui montrer comment on vit chez elle, toujours avec un entrain non modéré qui a de quoi exaspérer notre calligraphe un brin susceptible sur les bords.

Honda va peu à peu reconnaître que la vie n'est pas faite que de pression liée à l'ambition mais est aussi composée de joie et de partage ! S'il est quand même là pour trouver l'inspiration et atteindre la perfection dans son art, il va aussi apprendre à se détendre. Plus que tout, ce sont peut-être ces nouveaux amis qui vont l'aider le plus dans le domaine de la calligraphie, à son grand étonnement.

barak4.jpg
Chaque épisode relate une nouvelle découverte de Honda sur la vie sur l'île, et ce qui fait la force incroyable de Barakamon, c'est l'humour qui y est omniprésent ! Le caractère exacerbé de Honda et la joie de vivre de Naru mis en opposition deviennent responsables d'autant de situations loufoques que tordantes. Si la série est bien sur branchée comédie, elle n'est pas en reste quand le scénario se veut plus émotif. Il n'est cependant jamais question de choses ultra déprimantes, et on reste dans un environnement plein de bonne humeur.

barak5.jpg

Le chara design est très agréable, respectant tout à fait le style de l'auteur, et l'animation est propre et soutenue par des couleurs vives. C'est que du bonus ! Les musiques se font plus discrètes, même si l'opening et l'ending se démarquent par leur mélodie plus entraînante. Barakamon est donc une anime que je recommande (à regarder l'été pour une immersion totale) qui vous donnera envie de vous exiler loin de la ville pour profiter de vos vacances à fond =)

Ma note :15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kuroohana 1134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte