Magazine Journal intime

Cathédrale de Palma

Par Nicolas Chappuis

La Cathédrale de Palma, aussi appelée " La Seu" (le Siège) domine le front de mer avec son élégante et originale silhouette scandée par des lignes verticales des contreforts surmontés de pinacles.

Cette cathédrale est attribuée par les Majorquins à don Jaime le Conquérant, leur premier roi Chrétien et, fut entreprise sous son règne en 1230 sur l’emplacement de l’ancienne mosquée. Sa construction se termina en 1601.

Cathédrale de Palma de Majorque

Le calcaire de Santanyi, utilisé pour sa construction, frappe par ses coloris qui varient selon les heures : ocre, doré, rosé.

Cet édifice est une des plus importantes réalisations du gothique final.

La façade principale, à l’ouest, a été reconstruite au XIXe siècle, à la suite d’un séisme, dans le style néogothique, mais a conservé son portail Renaissance du XVIe siècle. Au sud, le portail Mirador, abrité sous un porche face à la mer montre une fine décoration gothique du XVe siècle : sur le tympan, représentation de la Cène; de part et d’autre de la porte, des statues de saint Pierre et sain Paul. La statue de la Vierge et l’Enfant, au centre est une copie dont l’original se trouve au musée du Trésor.

Cathédrale de Palma de Majorque - Portail Mirador

L’intérieur surprend par ses dimensions et sa clarté. La rosace d’un diamètre de 11,3 mètres, n’y est sans doute pas étrangère. La nef longue de 121 mètres, large de 55 mètres et haute de 44 mètres sous la voûte centrale est séparée des collatéraux par 14 grands piliers octogonaux d’une sveltesse exceptionnelle. Le dépouillement de la décoration accentue l’effet de légèreté et d’espace. La chapelle royale aux proportions d’une église, est ornée de stalles Renaissance. Dans la chapelle de la Trinité, il y les tombeaux des rois de Majorque : Jaume II et Jaume III. La chapelle du Saint-Sacrement à droite du maître-autel a été remodelé et décorée par le peintre majorquin Miquel Barceló, qui a puisé son inspiration dans la parabole de la multiplication des pains et des poissons. Sur les murs de la chapelle, couverte d’argile, l’artiste a peint et sculpté des fonds marins, dans des teins ocre, gris et bleutés; il a également réalisé les cinq vitraux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas Chappuis 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte