Magazine Emarketing

SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas

Publié le 28 mai 2013 par Webanalyste @webanalyste

Partager la publication "SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas"

seo-mots-cles-optimisation-conversion
Si vous avez déjà travaillé sur l’optimisation de mots clés, vous avez déjà dû être confronté à ces top mots clés qui canalisent énormément de trafic sur votre site, mais qui au final augmente votre taux de rebond et abaisse votre taux de conversion  :(

J’ai passé de nombreuses heures à me demander  comment c’était possible, j’ai attiré des tonnes de visiteurs avec un mot-clé ou une expression très pertinente, mais sans obtenir les résultats que j’espérais.

Après tout, des mots clés pertinents sont censés faire le travail. Non ?

Les mots-clés que les gens utilisent peuvent être trompeurs.

Pour expliquer l’idée, je vous propose d’utiliser un exemple.

Imaginons que je suis épuisé, très fatigué par l’analyse des données de mes clients et que j’ai besoin de prendre quelques semaines de congé. Je souhaite juste m’allonger au soleil, sentir la chaleur du sable, siroter un mojito et me détendre.

Comme cela arrive souvent, un ami vient de rentrer du Mexique et affirme que les plages sont superbes. Donc, je vais à Google et tape « plages du Mexique. »

Comme vous vous en doutez, j’ai beaucoup de résultats. Ils semblent tous proposer la même chose, alors je clique sur le premier lien. A votre avis, je tombe sur quoi ?
[tic tac ... tic tac]
J’arrive sur une page présentant un horrible complexe hôtelier au sud de Cancun.
Je suis déçu et quitte le site aussitôt. (Rebond +1)
Que s’est-il donc passé ? Google a fait son travail. Le responsable SEO des pages de l’hôtel a fait un très bon travail. Mais moi, je n’ai pas eu ce que je voulais.

Nous optimisons pour le cerveau, pas pour le cœur.

Et c’est une erreur.
Voici ce qui arrive. Quand nous optimisons, nous optimisons pour deux publics … les bots (spiders) des moteurs de recherche et les lecteurs. Si nous faisons bien notre travail, nous écrivons d’une manière à satisfaire les deux cibles.

Cependant, parce que nous avons des bots à considérer, nous adoptons une approche assez « hémisphère gauche ». Les bots sont très logiques, et les gens peuvent être logiques aussi … de sorte que ça fait sens.

Mais si vous avez quelque chose à voir avec la vente, vous savez que dans la plupart des cas, les gens achètent autant avec le cœur qu’avec la raison.

Même votre prospect conspire contre lui-même.

Permettez-moi de vous ramener devant la recherche de Google.
J’ai tapé « plages du Mexique. » Mais ce n’est pas vraiment ce que je voulais. Si j’avais tapé dans une phrase qui a été fidèle à ce que je voulais, j’aurais tapé: «Je suis fatigué et je veux un endroit chaud avec des plages de sable blanc sur lesquelles je peux m’allonger pour me détendre. » Eh bien, après avoir essayé et je n’ai aucun résultat ;(

Ce n’est pas la façon la façon de fonctionner des moteurs de recherche, en tant qu’utilisateur régulier, je le sais. Donc, même si j’ai un besoin émotionnel à satisfaire (me détendre et boire un mojito), quand j’utilise un moteur de recherche, je fais un pré-filtrage dans mon esprit, parce que j’ai une idée du fonctionnement du moteur de recherche. Et je sais que je dois alimenter Google avec quelques détails pour obtenir un  résultat plus pertinent.

Qu’est-ce qu’un rédacteur pour moteur de recherche doit faire? Je pense qu’il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour optimiser le SEO.

Tout d’abord, créer plus de landing pages.

Ne pas compiler « hôtels cancun », « mexique hôtels de plage », « plages mexico» et «hôtels de plage » sur la même page de destination.

Considérez chaque mot avec soin. Comprendre qu’il pourrait y avoir une différence significative dans les besoins d’un lecteur qui tape « plages Mexique» par opposition aux «hôtels de Cancun. »

En l’occurrence, il y a quelques belles plages tranquilles assez proches de Cancun. Vous pouvez toujours obtenir ce client. Mais auparavant il faut répondre au principal  besoin qu’il ou elle a réellement – un endroit pour se détendre. Puis lui vendre la chambre d’hôtel qui est seulement à un court trajet en vélo, bus ou en taxi.

Deuxièmement, faire appel au coeur.

Les gens ne sont pas des bots. Ils ne suivent pas des chemins logiques. Ils ne pensent pas, « Hmm, cette page est très pertinente pour le mot-clé que je viens de saisir, et ils ont fait un bon travail pour capter mon attention en répétant mon mot clé dans le titre de la page. Pas de doute, je vais tout de suite réserver une chambre dans le charmant CroCabanBeach Hôtel. « 

Les gens n’achètent pas avec leur tête. Ils achètent avec leur cœur. En tout cas, c’est comme ça que ça commence. Nous voyons quelque chose, notre cœur dit,  » je le veux !  » Et puis nous utilisons la raison pour nous persuader que c’est une bonne idée et que c’est raisonnable.

Ecrire comme un spécialiste du marketing direct.

Alors, quand vous construisez une landing page pour les gens comme moi qui ont tapé  « hôtels de plage, » Ne pas commencer avec un message comme :

A quelques minutes du CroCabanBeach Hôtel, cette plage offre voile, planche à voile et plongée sous-marine de 9 heures 30 à 16h30.
Sauf que pour les bots, et la section «Plus d’informations» de la page.

Si vous souhaitez faire appel aux émotions, écrivez quelque chose comme:

Imaginez le sable chaud entre les orteils, une brise fraîche venant du large de la mer, et la chaleur du soleil tropical sur votre peau. Le meilleur de tous, imaginez laissant votre montre et votre mobile enfermés dans votre coffre-fort de l’hôtel.

Est-ce que ça ne vous semble pas un peu trop mou et mièvre ? Peut-être que ça sonne un vous êtes trop en mode cynique-commercialisation. C’est précisément le genre de message qui incite les gens à dire :  » Oui ! « 

Tout d’abord, vous arrivez dans leur cœur. Ensuite, vous leur donnez l’information dont ils ont besoin pour être mettre leur raison d’accord.

Quelques réflexions finales.

Optimiser le texte des pages de votre site pour les principaux moteurs de recherche est une compétence très exigeante. Jusqu’à présent, beaucoup d’efforts ont été consacrés à la création de texte pour séduire les bots des moteurs de recherche afin qu’ils nous indexent en haut des SERP. Et c’est une excellente chose.

Cependant, je pense qu’on ne pousse jamais assez les efforts pour optimiser le texte pour répondre à la compréhension de l’aspect humain. Je crois que les taux de conversion les plus élevés sont atteints dès que les auteurs SEO ont compris comment écrire pour répondre aux besoins émotionnels du lecteur, ainsi qu’aux besoins logiques des search bots.

Pour plaire aux lecteurs comme des êtres émotionnels, il y a quelques obstacles à surmonter.

Tout d’abord, vous devez comprendre que les chercheurs pré-filtrent les termes de recherche. Ils ne tapent pas : « Je voudrais gagner un peu plus d’argent, peut-être à temps partiel à la maison, mais j’ai un peu peur et n’ai aucune idée par où commencer. » Ils taperaient quelque chose comme « opportunité de travail à domicile. « 

Une compétence que nous devons développer est de mieux comprendre la portée émotionnelle du besoin à travers les expressions de recherche. Lorsque nous la comprenons mieux, nous serons en mesure de créer des pages d’arrivée qui répondent mieux aux besoins des plus émotifs.

Deuxièmement, les auteurs SEO ont besoin de comprendre que le plus gros composant de toute décision d’achat est émotif, pas rationnel.
Au cours des dernières années, un grand nombre de progrès ont été réalisés sur la façon de concevoir des pages SEO, le prochain défi est d’augmenter nos taux de conversion en créant des pages qui répondent aux attentes réelles de nos lecteurs, en cherchant à   communiquer la bonne information à la bonne personnes au bon moment.

Partager la publication "SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas"

SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas
SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas
SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas
SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas
SEO – Lorsque les mots clés ne convertissent pas
(6 raters, 30 scores, average: 5,00 out of 5)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Webanalyste 2173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines