Magazine Culture

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 4. Episodes 10 et 11.

Publié le 16 novembre 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

Hell on Wheels // Saison 4. Episodes 10 et 11. Return to Hell / Bleeding Kansas.


Il y a deux bonnes nouvelles, la première c'est que j'ai enfin repris Hell on Wheels (et vous allez donc pouvoir suivre mon avis à nouveau sur la série) et l'autre bonne nouvelle c'est que Showtime a décidé de renouveler la série pour une saison 5 de 14 épisodes qui sera diffusée en deux parties sur deux ans (ça c'est moins cool) et ce sera la dernière saison de la série (ça aussi c'est moins sympathique). Mais il faut bien donner une fin à Hell on Wheels, surtout que par rapport à sa thématique et l'approche de la série, cela ne peut pas durer une éternité non plus. Avec ces deux épisodes, la série cherche une fois de plus à nous plonger dans la vie de nos personnages préférés. Une vie qui n'est pas vraiment heureuse, surtout pour le pauvre Cullen qui ne semble jamais avoir l'opportunité de devenir heureux. Cullen et les prisonniers libérés retournent donc à Cheyenne dans "Return to Hell" et le titre de l'épisode décrit plutôt bien ce qui est finalement vécu. Surtout sur la fin alors que Cullen confronte John afin de lui demander où Syd peut bien se cacher et va aller jusqu'à pointer un pistolet sur Mickey, car tout simplement Cullen n'est plus là pour rigoler et que sa colère intérieur est en train de refaire surface petit à petit.

J'aime bien la façon dont Hell on Wheels est en train de construire son histoire et ses personnages autour de son univers. C'est tout de même assez dingue de voir Cullen passer de l'homme repenti, père de famille, qui tente de se reconstruire une vie finalement, à retrouver ce qui faisait justement tout son intérêt durant les trois premières saisons : son côté imprévisible, sa rage intérieure, sa colère, etc. Tout cela participe forcément à rendre le spectacle assez jouissif dans son ensemble. Le face à face que l'on nous prépare tout au long de l'épisode entre Syd et Cullen ne va pas se dérouler comme prévu car Cullen n'a tout simplement pas envie de le tuer (c'est ce que va cependant faire Ruth qui va lui tirer dessus). Syd est quelqu'un qui n'avait pas une place suffisamment intéressante dans la série pour donner envie au téléspectateur d'en voir beaucoup plus. Du coup, sa mort est assez logique et une très bonne idée. Après tout il a tué Ezra en mettant le feu à l'Eglise, etc. On retrouve ce qui fait le charme et la force de Hell on Wheels une fois de plus et c'est tout ce que j'attendais de la part de la série. Ni plus, ni moins. Que l'on construise un ras le bol et une envie de confronter les personnages à la folie des autres.

Pour ce qui est de John Campbell, je dois avouer que je suis un peu plus septique. Si l'épisode tente de l'exploiter, j'ai comme l'impression que la saison entière ne sait pas vraiment quoi faire de lui. Il y a des idées, c'est certain, mais ce n'est pas suffisant à mon humble vis. Après l'épisode 10 j'aurais dû attendre plusieurs semaines avant de retrouver Hell on Wheels sauf que je n'ai pas vécu la mort de Syd comme un cliffangher (et après tout ce n'en est pas vraiment un). Du coup, la surprise "Bleeding Kansas" n'en est pas vraiment une. En effet, Syd n'est pas mort et a donc été sauvé de justesse. C'est une idée intéressante mais une fois de plus, comme je le disais plus haut, ce n'est pas ce que Hell on Wheels a pu faire de plus intéressant. La série tente de nous prouver qu'elle a besoin de Syd pour terminer la saison mais de mon côté je pense sincèrement que la série n'a plus du tout besoin de lui et que l'on dpi donc se concentrer sur une choses totalement différente, permettant aussi à d'autres personnages de prouver tout leur intérêt. Je pense notamment à John Campbell dont la place reste toujours aussi étrange.

A l'issue de l'épisode précédent, je pensais que l'on en avait fini une bonne fois pour toute avec Syd. Mais non, Hell on Wheels ne voulait pas que l'on puisse dire au revoir à ce personnage aussi simplement. Pourtant, il y avait un bel enjeu que de donner l'arme à Ruth. C'était presque symbolique et cela aurait probablement permis à Ruth de gérer tout cela elle-même par la suite. Cullen, Eva et Doc cherchent donc à garder Syd en vie mai ce n'est pas une mince affaire. Alors qu'en parallèle Ruth doit être punie pour ses actions. Mais le mérite t-elle vraiment ? Après tout elle a tiré sur quelqu'un qui aurait dû mourir bien plus temps. Le fait qu'elle aille en prison, que l'on en apprenne un peu plus sur Ruth et son enfance au travers de flashbacks etc. tout cela participe forcément à nous donner envie de comprendre ce qui se passe dans la tête de Ruth. Ruth est bien plus intéressante que Syd, surtout quand on voit que son père a été tué sauvagement. La fin de cet épisode autour du cousin de Mickey me plaît un peu plus car je n'ai pas été totalement convaincu par ce second épisode qui reprend à mon sens mollement les histoires. Surtout que je m'attendais vraiment à ce que Syd meurt.

Note : 7/10 et 5/10. En bref, après l'excellence, la mollesse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte