Magazine Info Locale

Vallet veut remettre le projet « à plat ». Le maire de Marennes rejoint les opposants au projet d’Échillais qu’il estime surdimensionné.

Publié le 18 novembre 2014 par Blanchemanche
 #HyperincinerateurVallet veut remettre le projet « à plat »Mickaël Vallet. © Photo archives p. couillaudSa parole était attendue. Après avoir pris le temps de la réflexion pour s'imprégner du dossier, Mickaël Vallet, maire de Marennes et chef de file de l'opposition socialiste au Conseil général, s'est prononcé en faveur « d'une remise à plat » du projet d'incinérateur d'Échillais. Le premier fédéral du PS s'est exprimé par le biais d'un long communiqué de presse, qui est la reprise d'un courrier envoyé vendredi à Pays Rochefortais Alert', les opposants du projet. Dans cette démonstration qui prend à certains égards les accents d'un manifeste de philosophie politique, Mickaël Vallet entend « dépasser » deux sortes de prêcheurs : ceux qui sont inquiets de manière systématique des progrès scientifiques et ceux qui veulent imposer avec « autorité et culpabilisation » un changement radical de nos modes de vie pour racheter les atteintes commises contre l'environnement.   Le coût des études 
Prenant acte que « les populations sont prêtes à faire le nécessaire pour rendre inutile cet équipement », il cible davantage les cabinets d'étude, grands groupes et lobbies - qui « ne sauraient imposer […] cet équipement surdimensionné » - que le Syndicat du littoral (SIL) présidé par Vincent Barraud, qu'il appelle à plus de concertation et d'explications. Égratignant au passage le plan départemental de prévention des déchets « empilant les projets existants en s'abritant derrière la conformité sanitaire et réglementaire » des centres de traitement, il vante la démarche volontariste menée par la Communauté de communes de Marennes, matérialisée par la prochaine mise en place d'une redevance incitative d'enlèvement des ordures ménagères.
Autant d'arguments qui l'ont convaincu à « travailler à un nouveau projet ambitieux de réduction des déchets à la source et d'amélioration des filières de tri pour redimensionner à la baisse ». Il assure aussi que le montant du dédit est de 5 000 euros tandis que les études qui ont coûté 5 millions d'euros pourront être réutilisées partiellement.
David Briand
Publié le 18/11/2014  par
http://www.sudouest.fr/2014/11/18/vallet-veut-remettre-le-projet-a-plat-1739152-1436.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte