Magazine Poésie

Pas męme les portes

Par Patricia Oudot @adelaidendire
ballerine d'automne   Pas même les portes   C'est un ballet de danseuses pourpres et orangées Qui font leurs pointes au beau milieu du sentier Le long des boulevards et des grandes  allées  Au coin des marches de pierres d'un escalier Dans un craquement de cuir sous leurs souliers   Elles s'insinuent en farandole sur le parking fermé Sous les grilles croisées des portes verrouillées Se moquant bien des jeux du trousseau de clefs Elles sourient,les belles, de l'air grognon du gardien dépité En tourbillonnant sous la rouille de son râteau édenté   C'est le dernier tango brûlant d'un automne insurgé Soufflet de feux follets faisant la bise au vent mouillé Il enflamme les paysages aux bras soudain dénudés Laissant les arbres tout penauds,têtes dépouillées Mais avec aux pieds d'élégantes socquettes colorées   Elle rhabille les champignons aux chapeaux étonnés De robes aux dentelles rouges et jaunes craquelées Dans un sourire de presque hiver,aux odeurs boisées C'est elle ,la tarentelle des feuilles,valse de fin d'été Eternelle ronde inachevée en quatre temps saisonniers   Alors dansons... libres comme les feuilles mortes Que rien n'arrête...pas même les portes   Adelaide   (J'ai fait mon devoir du dimanche, à ton tour ,gentil poète..) Ils écrivent Lundi Semaine du 20 au 26 oct 2014 Semaine du 15 au 21 Septembre 2014 Parc Cassin

Pseudo :

Email (Obligatoire) :

Adresse site (facultatif) :

Votre message :

Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?

Vos commentaires sont soumis à validation par le webmaster !

&id;&id;&est;&averti;&id;&moderation;&alerte;&pseudo;&commentaire;&email;&siteweb;éééè&idb;&idb;&idb;

é

&cat;&action; Aucun commentaire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine