Magazine Sport

TIZI OUZOU : Grève largement suivie

Publié le 18 novembre 2014 par Sebti2135

La JSK est-elle visée ? Qui est derrière les malheurs d’un des plus prestigieux clubs algériens ? Veut-on nuire aux Canaris qui ont tant procuré de joie au peuple algérien ?
Autant de questions que se posent les fans de ce symbole. Ce matin, ils ont décidé d’apporter leur solidarité et leur soutien à leur équipe de toujours. Une marche a été improvisée dans les rues de la ville de Tizi Ouzou et une grève générale largement suivie pour dénoncer ce qu’ils appellent : «Les sanctions de la honte».

Cette grève a été largement suivie à travers le chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou ce matin. Tous les commerces, ou presque, ont baissé rideau pour afficher leur solidarité avec le club phare du Djurdjura, principal représentant sportif de la région.
Le suivi de l’appel à la grève montre si besoin l’adhésion de la population locale avec tout ce qui touche le club. Les Kabyles n’arrivent toujours pas à expliquer la batterie de sanctions prises à l’encontre de la JSK, suite à la mort tragique du joueur camerounais, Albert Ebossé, survenu à l’issue du match face à l’USM Alger, comptant pour la deuxième journée du championnat. «Les sanctions infligées à la JSK sont très lourdes. Nous allons tout faire pour que les hauts responsables du mouvement sportif lèvent ces sanctions de la honte. La JSK est un symbole et l’ambassadeur du football algérien. Notre club ne mérite pas d’être sanctionné aussi lourdement et traité de la sorte. Nous allons rester mobilisés jusqu’à ce que le club soit rétabli dans ses droits», nous dira ce matin Ali, un fan du club kabyle. Ce matin, à travers les rues de la ville des genêts, on ne parle que des sanctions prises contre la JSK et l’action entamée par l’Initiative citoyenne. Les citoyens que nous avons rencontrés se disent déterminés à poursuivre leur action jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications. Dans ce sens, l’Initiative citoyenne, dont le mot d’ordre de la grève générale a été suivi par la population, ne compte pas s’arrêter là. Nous avons appris que de nombreuses autres actions sont au menu de cette association, qui semble décidée à durcir le mouvement. «C’est de la hogra pure et simple. La région a été trop pénalisée et cette fois nous n’allons pas nous taire. C’est vraiment trop. Cela devient insupportable. Nous ne pouvons plus rester les bras croisés devant ce que subi notre wilaya. Le suivi de la grève initiée aujourd’hui démontre le ras-le-bol des citoyens et le mal profond que vit la population. On n’arrive pas à expliquer l’acharnement exercé sur la région depuis des années», nous a déclaré Mustapha Mazouzi, membre influent de l’Initiative citoyenne. Il faut savoir que les supporters de la JSK se sont déplacés en grand nombre ce matin au stade du 1er-Novembre où ils ont assisté à la séance d’entraînement de l’équipe. On pouvait entendre des slogans hostiles aux instances qui gèrent le football national, mais aussi glorifiant la JSK. «Assa Azeka, JSK thella thella», la JSK existera toujours. Une marche a été improvisée ce matin dans la ville de Tizi Ouzou afin de sensibiliser les gens et faire passer le message. A signaler que cette initiative intervient quelques jours seulement après la marche organisée au niveau de la Fédération algérienne de football (FAF).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sebti2135 7060 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine