Magazine France

c’est l’Express qui nous le dit : le FN, un parti aux complaisances étrangement néo-nazies… #antifa

Publié le 18 novembre 2014 par Gédécé @lesechogaucho

CaptureIl est assez amusant de m’apercevoir soudainement que c’est finalement la même source peu suspecte de gauchitude et d’antifascisme militant, l’Express qui,  après un billet ce matin sur le champion du confusionnisme politique français, sur mon autre blog (celui  qui engrange les trucs qui puent vraiment très fort),  me procure  cette fois le contenu de ce deuxième billet. Déjà, lorsque j’ai appris que la direction du FN avait l’intention, dans sa logique de pseudo dédiabolisation, de traquer ce qu’ils perçoivent comme des dérapages, alors que cela constitue de toute évidence leur réel fond de commerce profondément lepéniste, je me suis dit  en souriant qu’ils allaient vraiment avoir là du pain (blanc ?) sur la planche… Cela n’a pas manqué. Les contenus antisémites, pour seul exemple,  véhiculés par des élus du FN sur les réseaux sociaux sont en effet légion. Aussi, je me devais de porter à votre attention un site qui m’était inconnu, dont je trouve étonnant que ce soit précisément l’Express qui me le signale…. l’Entente. J’aimerais d’ailleurs bien savoir qui est derrière…. L’une de leurs dernières publications porte d’ailleurs sur le sujet précité. On y apprend que l’une des cadres du FN, Nathalie Pigeot, propage des discours bien loin de la théorie qui se voudrait publiquement si propre sur elle de Marine Le Pen :

Elle appartient pourtant à des groupes sur Facebook, qui parlent, sous couvert de « French power », de « chute du Nouvel Ordre Mondial » ou d’ « antisionisme »[1] ; [3] ; [6] ; [11] et dans une orthographe peu orthodoxe (que nous ne reproduirons pas), de « la responsabilité des juifs dans la Shoah »[11] ; [12], de « l’horreur qu’est le pouvoir juif sioniste donc antichrétien et antimusulman, qui colonise, ruine et vole et humilie la France »[4], qui qualifient « l’armée sioniste d’Israël » de « plus atroce et pire (sic) que les nazis », qui affirment que « l’élite sioniste d’Israël agit également de manière horrible et destructrice envers toutes les civilisations goyim, chrétienne, musulmane, bouddhiste », que « le pouvoir juif sioniste favorise et finance une idéologie meurtrière pour pousser les peuples non-juifs à s’entretuer » et « réduire l’humanité à l’état d’esclave moderne de l’élite juive talmudique sioniste qui détient tous les pouvoirs » ; le « pouvoir juif » financerait également « la destruction de la famille goyim (sic) grâce à la pornographie, la libération sexuelle, le mariage gay, la drogue, etc., qui sont aux mains de l’élite juive afin de détruire la vigueur des peuples goyim », favoriserait de même « l’immigration massive, le métissage et la délinquance et l’irrespect, le laxisme envers la racaille »[5]. Pas d’inquiétude : il s’agit bien d’une critique argumentée du sionisme, et non d’un déversement de haine antisémite. (source)

Autres extraits de l’article de l’Entente qui viennent indubitablement contredire la façade ripolinisée du FN nouvelle manière, ces passages éloquents  :

Jean-François Sauvage, un des fondateurs du collectif FN pour les enseignants (le collectif Racine), multiplie lui les blagues sur le nazisme, parlant de « très belle vue » pour des photos d’un cimetière profané d’une croix gammée, s’amusant d’un concours « Miss Hitler » en commentant « Haïe ! aïe.* (pardon) »,

Tony Lambert, candidat « Bleu marine » aux législatives de 2012 en Charente-Maritime, « aime » ainsi Mein Kampf sur Facebook et a publié, en photo de couverture, le slogan « avec tes camarades européens, sous le signe SS tu vaincras ! »

Yannick Guyard, candidat lui en 2011 à Bourg-Lès-Valence, apprécie les SS Charlemagne, diffuse une image de propagande national-socialiste « Leben ist kampf », et explique que la France est sous « dictat judeo-maconique ».

Karine Luttringer, conseillère municipale FN de Mulhouse et candidate aux dernières élections de 2014, pense que « Adolphe doit ce retourner dans sa tombe » en voyant des « hordes de musulmans » en Allemagne. Elle « sourit » en trouvant des ressemblances entre Montebourg et « un dénommé Hitler ».

On pourrait ainsi multiplier à l’envi les emprunts à cet article qui nous font mesurer à quel point, de toute évidence, le FN n’est pas un parti comme les autres. Un parti à combattre absolument pour tout démocrate qui se respecte, bien plutôt. Un tel ramassis d’ignominies devrait pourtant suffire à convaincre même le pire des abrutis. Et pourtant… On me souffle dans l’oreille que ce parti extrêmement droitier serait en tête des sondages ? Mais enfin, les français n’auraient-ils donc plus de cerveau ?

About these ads

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte