Magazine

Aimer l'Utah à en mourir ?

Publié le 18 novembre 2014 par Go11
Ce matin, je reçu un courriel d'un de mes amis, en France, qui m’alertait sur une étude que venait de publier Perry Renshaw, un neurologue à l'Université de l'Utah.
Aimer l'Utah à en mourir ?Ce que M. Renshaw soulignait, c'est que, bien que l'Utah soit l'état d'Amérique où les gens sont les plus heureux, notre état est également en tête du taux de suicides et des troubles mentaux du pays. Il ajoutait aussi que l'Utah était numéro un dans l'utilisation des antidépresseurs, chose que je savais déjà.
Ce paradoxe, généralement attribué à l'utilisation des armes à feu, la faible densité de population et la culture mormone est en fait, selon Renshaw, provoquée par l'altitude qui affecte notre cerveau en changeant ses niveaux de sérotonine et de dopamine, qui ajustent normalement nos humeurs. Ma réaction immédiate est que le Colorado, qui est en moyenne encore plus haut que l'Utah, devrait être numéro un, mais bien sûr, cet état compte beaucoup moins de Mormons dans sa population.
Ceci dit, à mon humble avis, la faute repose complètement sur la culture religieuse locale. Est-ce que tout ça me donne envie de me pendre ? Pas du tout, surtout quand le ski va commencer dans moins d'une semaine !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog