Magazine

Prime d'expatriation ?

Publié le 25 mai 2008 par Micheljanva

Une indemnité de mobilité sera versée aux fonctionnaires qui feront le choix d'être affectés dans les banlieues les plus sensibles ; elle pourra atteindre 10.000€ sur 3 ans. Ces banlieues difficiles sont celles où la présence de services publics et de l’Etat fait particulièrement défaut. Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargé de la Politique de la ville, a dévoilé ce montant devant les élus de l’Association des maires.

Un décret pris en application de la toute nouvelle loi sur la mobilité en fixera les critères de déclenchement et les conditions de mise en oeuvre. Il lui faudra notamment dessiner les territoires qui seront déclarés éligibles à ce dispositif. Tous relèveront de la politique de la ville sans pour autant que les 646 zones urbaines sensibles (ZUS) y figurent exhaustivement.

Le programme de rénovation urbaine coûtera 7 à 13 milliards d'euros en 6 ans (2010-2015). Ce plan est à distinguer de celui de l'Anru (Agence nationale de rénovation urbaine) qui coûtera la bagatelle de 40 milliards d'euros d'ici à 2012.

Michel Janva (via FdS)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte