Magazine Moyen Orient

C’est la fête !

Publié le 25 mai 2008 par Tanialoue

Feux d’artifice, musique, danse, drapeaux de tous les partis politiques.. la place Sassine, à Achrafieh était, en fin d’après-midi, très festive. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, le général Sleimane a été élu président de la république libanaise dimanche, à 17h30 !

Nous étions avec des amis dans un café, sur la Corniche. Quelques personnes ont osé applaudir lors de l’annonce, mais la plupart semblaient indifférentes… surprenant ! En revanche à l’extérieur, les sourires étaient collés aux visages des Libanais. Klaxons, musique, arrêtés au milieu de la route, des partisans de Amal et du Hezbollah affichaient, criaient, chantaient, leur joie, tout en collant des portraits du général sur le capot de leur voiture. Nous décidons de prendre la voiture et de nous diriger vers down town. Tiens, cela semble vide, alors nous partons vers Sassine.

Là, ambiance garantie. Discours avec une pluie d’applaudissement. Sur la route, des gamins qui brandissaient les drapeaux des Forces Libanaises, du Courant patriotique et encore du courant Kataëb, dansaient tous ensemble en se tenant par la main ! Des guirlandes faîtes à l’aide de portraits du général décoraient la rue, d’autres les lampadaires !

Tout le monde a le sourire. Tout le monde chante et danse. Les photographes et journalistes ne savent où donner de la tête. Là, une gamine de 5-6 ans, avec les couleurs d’Aoun qui agitent un drapeau. Ici, deux jeunes hommes dansent l’un en face de l’autre avec les drapeaux du Courant patriotique et des Forces Libanaises. L’heure est à la réunion, à l’unification.

Un député de la majorité arrive. Tout le monde s’approche. Tout le monde applaudit. La musique ne s’arrête pas. Derrière nous, des organisateurs s’affèrent. PAM… le feu d’artifice a commencé, à 5 mètres de là. Nous nous poussons. Le jeunes rient sous les cendres. Les plus âgés aussi. La musique ne cesse de beugler.

Heureux, les Libanais sont partis pour une nuit de folie, digne d’une finale de coupe du monde… mais c’est encore mieux ! Un président a été élu, l’espoir d’un Liban uni peut alors refaire surface.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tanialoue 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog