Magazine France

Bravo #Grenoble ! Leader en Europe de la résistance à l’agression publicitaire

Publié le 23 novembre 2014 par Gédécé @lesechogaucho

Capture

Le sujet que je vais aborder ici me renvoie en écho à une discussion que nous avions eue il y a quelques jours, L. et moi. L. évoquait la difficulté qu’il y avait à convaincre son élu de faire quelque chose à propos de l’envahissement publicitaire qui encombrait sa ville. Et moi de poursuivre en soulignant à quel point il était difficile de faire comprendre à quelqu’un qui ne s’était jamais posé la question la notion de pollution visuelle. je suis en effet un sympathisant de la résistance à l’agression publicitaire et des antipubs en général. je me désole de voir des milliers de tonnes de papier partir sous forme de prospectus envahissants dans les poubelles sans être lus pour la plupart. je déplore que l’on tente d’arracher mon petit avis « pas de pub » sur ma boite aux lettres et que je sois obligé d’en recoller un autre sans cesse pour faire respecter ma volonté, ferme et définitive. Jusqu’ici, je dois être vigilant pour que cette maudite pub ne s’infiltre pas dans les contenus lus sur internet, et que des bannières de publicité grossières (quand ce n’est pas carrément pornographique) ne viennent manger mes  yeux.grâce à un logiciel très mal vu par de nombreux sites, Ad Block Plus, que je vous recommande, tant il est efficace. Malheureusement, je sais que mes billets sont parfois pourris par de la publicité que je ne contrôle pas, à mon grand regret. Mais comme je devrais payer 22 euros pour faire cesser cette nuisance, et que mes deniers sont comptés car je suis sans emploi… Voilà quoi. Et puis, payer alors que je ne cesse depuis 2008 de produire des contenus gratuitement, faut quand même pas pousser. Mais pour élargir le débat, de mon contexte personnel vers le thème politique du jour, éloignons nous du zoom macroscopique vers une prise de vue plus générale, en nous intéressant à présent à l’envahissement publicitaire urbain. Ces panneaux gigantesques qui défigurent nos paysages, y compris en zones rurales, ces immenses   affiches qui dévorent des pans entiers de nos (plus ou moins) belles demeures et qui détournent nos regards, ces illuminations permanentes qui gaspillent inutilement notre énergie, pourtant de plus en plus chère…. Aussi, je salue comme il se doit le projet de la municipalité de Grenoble, dont je souhaiterais qu’il fasse des émules partout en France :

Capture

source : capture d’écran Dauphiné Libéré

Pour que la course effrénée du profit ne régisse pas si outrancièrement notre univers visuel et mental, avec toutes les conséquences que l’on sait sur notre perception du monde et les ravages de la publicité sur nos petites têtes blondes (ou brunes ou rousses ou…),  il serait bon en effet que la réflexion sur ce type de phénomène s’élargisse davantage à toute la population, partout en France. N’en déplaise aux profiteurs. Et par delà le combat environnemental, il m’apparait bon de surcroit que la politique se réapproprie enfin le terrain des finances, qui n’est pas et ne sera jamais neutre… La parole et l’accès au débat enfin redonnée au peuple, quoi de mieux ? Merci Grenoble. Enfin de la politique au sens noble du terme, en cette période de décrédibilisation de la parole publique. Bravo, Monsieur Piolle et toute votre équipe. Tout mon respect. Chapeau bas. Les autres, prenez en de la graine….


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134540 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte