Magazine Bourse

5 décisions financières TRÈS importantes

Publié le 23 novembre 2014 par Fabien Major @fabienmajor

Cessez de procrastiner. Il faut que vous vous occupiez de vos affaires. En matière de finances personnelles, il y a des points importants à ne jamais négliger. En voici 5 qu’il vaut mieux y voir MAINTENANT.

Faire un budget

budget-famille
Le budget sera toujours votre meilleur allié financier. Ce sera votre GPS économique pour la vie durant. Avec un budget mis à jour régulièrement, vous n’aurez pas de mauvaise surprise et saurez toujours si vous avez les moyens de vos ambitions. Ce n’est pas si difficile à établir. Prenez les relevés de vos comptes bancaires et cartes de crédit et inscrivez dans une colonne TOUTES les dépenses et dans une autre, TOUS les revenus. Évidemment, ça doit s’équilibrer tous les mois. En visualisant où va chacun de vos dollars, vous aurez un contrôle plus étroit. Rappelez-vous: tout ce qui se mesure peut s’améliorer.

Établir un fonds d’urgence

Épargner 3 à 6 mois d’économies représentant vos dépenses courantes vous sortira du pétrin plus d’une fois. Pour parer aux imprévus comme la toiture qui coule, le silencieux qui rend l’âme ou encore une diminution de vos heures de travail, le fonds d’urgence sera votre bouée de sauvetage. Lorsque vos économies dépassent le seuil fixé, transférer les montants dans des comptes de placement CELI, REER ou REEE.

Gérer ses frais financiers

La décision récente de Desjardins de charger des frais de 4$ aux guichets automatiques pour les utilisateurs non membres et que je qualifierais de  »malcommodités » doit nous servir de leçon. Les banques et caisses ont toujours de bonnes raisons de puiser dans nos poches. Il n’est pas rare qu’un particulier négligent débourse annuellement plus de 1000$ en frais, pénalités et intérêts. Pour réduire la facture, on peut exiger un forfait sur mesure, éviter les guichets des réseaux externes, mais surtout, utiliser une banque virtuelle pour votre précieux fonds d’urgence. Ces dernières respectent davantage les épargnants et réduisent au minimum les frais financiers. Manuvie, Tangerine et la Capitale sont recommandables.

Faire un mandat en cas d’inaptitude

Aussi appelé « testament biologique », le mandat d’inaptitude permet à un proche, conjoint ou un membre de votre famille de s’occuper de vos finances si vous devenez momentanément inapte, c’est-à-dire dans l’incapacité de gérer adéquatement vos affaires. En cas de maladie ou d’accident, ce document vous évitera des ennuis supplémentaires. Par exemple: vous avez un accident de ski comme Michael Schumacher et vous tombez dans le coma; en ayant un mandat, vos avoirs seront gérés dans votre intérêt par des gens en qui vous avez confiance.

Faire un testament

On ne le répétera jamais assez: sans testament vous léguez à vos proches un paquet de troubles. Ne négligez pas ce point. Même si vous n’êtes pas très riche, ça vaut la peine. Un testament olographe (écrit au complet à la main) et signé devant témoins a une valeur légale. Le mieux est certainement le testament notarié. De nos jours, les notaires ont l’habitude de le rédiger simultanément avec votre mandat en cas d’inaptitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte